Pousse André

Publié le par Mémoires de Guerre

André Pousse ou André Joseph Pousse pour l'état civil ou Dédé est un cycliste français devenu acteur, né le 20 octobre 1919 dans le 5e arrondissement de Paris et mort le 8 septembre 2005 à Gassin (Var).

Pousse André
Pousse André
Pousse André
Pousse André

Jeunesse

André Pousse est né à Paris le 20 octobre 1919, d'un père commissaire de police d'origine catalane et d'une mère auvergnate, il conservera toujours la marque de ses doubles origines. Il évolue dans les années 1920-1930, dans le Paris populaire de l'entre-deux-guerres, il en gardera son personnage de « titi parisien ». Sportif, il commence par la boxe.

Le sportif

Après une sortie à vélo avec des amis qu'il laisse littéralement sur place, André Pousse commence une carrière de cycliste. En 1939, « Junior », il gagne une course amateur avec le Club Sportif International. Entre 1942 et 1949, il devient cycliste professionnel. Pistard avant tout, il se spécialise dans les courses de six jours, notamment celles au Vél' d'Hiv' de Paris, une forme de sport-spectacle qui était encore très populaire à cette époque. Le tout jeune Alain Delon, qui était alors son admirateur, se souvient avoir eu l'honneur de lui tenir son vélo lors de cette manifestation. Son principal fait d'armes est d'être détenteur du record du tour du Vél' d'Hiv'. Avec humour, il dira à Raphaël Mezrahi : « Ils me battront plus puisqu’ils ont cassé le Vél' d'Hiv' ». Il participe aussi après la guerre à des épreuves aux États-Unis. Il arrête sa carrière sportive à l'âge de 30 ans. 

L'homme de spectacle

Bien introduit dans le monde du spectacle, il travaille dans les années 1950 comme agent pour des vedettes de la chanson telles que Joséphine Baker, Eddie Constantine, et même Édith Piaf avec qui il aura une liaison de plusieurs mois. Il devient, douze années durant, directeur artistique du Moulin-Rouge et s'impose comme un pilier du monde de la nuit parisienne. Il participe parfois aussi à la programmation d'autres établissements comme L'Olympia ou Bobino. En 1960, il crée à côté du Moulin-Rouge, au 90 boulevard de Clichy, une petite discothèque-boîte de nuit appelée La Locomotive dont il assure la direction jusqu'en 1965. Ce lieu va vite devenir un des principaux rendez-vous de la génération yéyé à Paris. 

L'acteur

C'est dans l'archétype du film yéyé, D'où viens-tu Johnny ? (1963), qu'il démarre une carrière d'acteur, à l'âge de 43 ans. Il y incarne un truand rogue et expéditif, personnage où sa gouaille naturelle et son physique d'ancien boxeur font merveille. Au cours des vingt années qui suivent, il ne cesse d'interpréter des seconds rôles de gangster au cinéma comme à la télévision, et apparaît dans nombre de films réalisés et/ou dialoguisés par Michel Audiard, qu'il connaissait depuis les années 1940. Il a parallèlement été l'agent de plusieurs acteurs.

André Pousse a aussi été le propriétaire d'un restaurant appelé Le Napoléon Chaix à l'angle de la rue Balard et de la rue Napoléon Chaix, dans le 15e arrondissement de Paris (un autre restaurant, appelé La Cantine, occupe les mêmes locaux). Il meurt à l'hôpital de Gassin des conséquences d'un accident de voiture qu'il a eu quatre jours plus tôt à la suite d'une attaque de guêpe pendant qu'il conduisait. Il est incinéré et ses cendres sont dispersées dans sa propriété de La Garde-Freinet dans le Var. En 2001 et 2002, Frédéric Lievain tourne un film documentaire de 52 minutes titré André Pousse, l'homme aux 5 vies. 

Filmographie

Longs-métrages
Cours-métrages
  • 1992 : Tout petit déjà de David carayon : Le directeur sportif
  • 1994 : Requiem pour un con damné de Dominique Bachy
  • 1996 : Moi j'aime Albert de Frédéric Chaudier
  • 1996 : En panne de Olivier Soler
  • 1998 : Deux Bananes flambées et l'addition de Gilles Pujol : Monsieur Roger
  • 2004 : Le Plein des sens de Erick Chabot
     

Télévision

  • 1967 : Max le débonnaire (série télévisée)
  • 1973 : Au théâtre ce soir : Le Million de Georges Berr et Marcel Guillemaud, mise en scène Francis Morane, réalisation Georges Folgoas, Théâtre Marigny : Crochard
  • 1977 : Madame le juge (série télévisée) : Inspecteur Bastiani
  • 1978 : Le Sacrifice (téléfilm) : Sydney
  • 1978 : Sam et Sally, série télévisée, de Nicolas Ribowski, épisode : Lili : Joseph Mestre
  • 1981 : Le Mythomane (série télévisée) : Fredo
  • 1981 : Salut champion (série télévisée)
  • 1982 : Mettez du sel sur la queue de l'oiseau pour l'attraper (téléfilm) : Hubert De Caffagnac
  • 1983 : Le grand braquet (téléfilm) : Maurice Morvan
  • 1986 : Le Privé (série télévisée)
  • 1988-1991 : Paparoff (série télévisée) : M. Robert
  • 1989 : Le Retour de Lemmy Caution (téléfilm) : Le commissaire Schmidt
  • 1994-1995 : Cluedo (Jeu télévisé) : Colonel Moutarde
  • 1995 : La Tactique du critique (téléfilm)
  • 1995 : Dindes au marron (téléfilm)
  • 1995 : Le Dîner est servi (téléfilm)
  • 1997 : Opération Bugs Bunny (téléfilm)
  • 2000 : Les Bœuf-carottes (Série TV, épisode 5 : Haute voltige)
  • 2002 : Qui mange quoi ? (téléfilm) : Étienne
  • 2003 : Frank Riva (série télévisée) : Paul Pontevecchio
  • 2004 : Qui mange quand ? (téléfilm) : Étienne, dit "Le tatoué"

Publicité

  • Années 1980 : Tang (voix off)
  • Années 1990 : PMU (Va comprendre, Charles / Avec le PMU, aujourd'hui on joue comme on aime) en compagnie de Guy Marchand

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article