Allégret Yves

Publié le par Roger Cousin

Yves Allégret, Yves Édouard Allégret (Asnières-sur-Seine, 13 octobre 1905 – Paris, 31 janvier 1987), est un réalisateur français. 

Allégret YvesAllégret Yves

Il a parfois tourné sous le pseudonyme de Yves Champlain. Frère cadet du cinéaste Marc Allégret, il débute en 1930 comme assistant réalisateur aux côtés de son frère, puis occupe différents postes avec d'autres réalisateurs, dont Jean Renoir. Parallèlement à cette formation à pied d'œuvre, il réalise ses premiers court-métrages. À la déclaration de guerre, il est mobilisé. En 1941 il tourne en zone libre son premier long métrage Tobie est un ange, mais le négatif est détruit lors d'un incendie. Il se fait remarquer ensuite avec des films d'une grande noirceur poétique comme Dédée d'Anvers ou Manèges écrits par Jacques Sigurd, avec Simone Signoret en premier rôle.

En 1957, Alain Delon tourne avec lui son premier long-métrage Quand la femme s'en mêle ; il y interprète Jo, un tueur engagé par Riton, un propriétaire de night-club qui veut faire éliminer un rival qui cherche à accaparer sa maîtresse. Yves Allégret a été marié à Renée Naville, dont il a divorcé et dont il a eu un fils en 1936, Gilles Allégret, qui, sous le pseudonyme de Gilles Gallion, avait entamé une carrière d'acteur (Mam'zelle Nitouche mis en scène par son père et Les Grandes Manœuvres de René Clair) avant de disparaître en 1955 dans un accident de voiture. Avec sa deuxième femme, Simone Signoret, Yves Allégret a eu une fille, Catherine Allégret. Sa dernière épouse, Michèle Cordoue, a joué dans plusieurs de ses films, dont Les Orgueilleux.

videoFilmographie

Théâtre

  • 1957 : La Guerre du sucre de Robert Collon, mise en scène, Théâtre des Bouffes-Parisiens

 

Publié dans Métiers du Spectacle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article