Kluck Alexander Heinrich Rudolph von

Publié le par Roger Cousin

Kluck Alexander Heinrich Rudolph vonAlexander Heinrich Rudolph von Kluck, né à Münster le 20 mai 1846 et mort à Berlin le 19 octobre 1934, est un militaire allemand. Il participe à la guerre guerre austro-prussienne puis la guerre franco-allemande de 1870. Il monte dans la hiérarchie et atteint le rang de Général de l'armée. En 1913, il est nommé inspecteur général du Département de la septième armée allemande.

Avec le déclenchement de la guerre en 1914, il est commandant de la première armée allemande. Suivant le plan Schlieffen cette division appartenait à la puissante "aile droite" positionnée sur le flanc ouest de l'avance à travers la Belgique et la France. Après s'être battu contre les Britanniques à la bataille de Mons et à celle de Le Cateau, la première armée poursuit la cinquième armée française de Lanrezac pendant la grande retraite (l'armée française est battue à Charleroi le 23 août 1914).

Au mois de septembre, Helmuth Johannes Ludwig von Moltke décide alors brusquement de diriger ses troupes vers le sud est afin de « pousser l'armée française loin de Paris » en demandant à Kluck d'assurer un flanc-garde en restant tourné vers l'est et Paris. Par indiscipline, Klück passe outre cet ordre, et poursuit sa route vers le sud. Le flanc ouest du dispositif allemand se trouve alors exposé à une contre-attaque venue de Paris. Le général Joffre va alors exploiter cette situation et le 5 septembre, la bataille de la Marne s'engage.

Menacées d'encerclement, les armées allemandes doivent battre en retraite le 9 septembre grace aux Tirailleurs d'Afrique leur empechant toute avancée. La poursuite s'arrête le 12 décembre sur l'Aisne ; le plan Schlieffen a échoué et Moltke cède la place à Falkenhayn. Klück est grièvement blessé à une jambe en mars 1915 et prend sa retraite au mois d'octobre 1916.


Publié dans Militaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article