La Baie du destin

Publié le par Harold D. Schuster

La Baie du destin (titre original : Wings of the Morning) est un film britannique réalisé par Harold D. Schuster, sorti en 1937. Il s'agit du premier film britannique en Technicolor. 1889. Un lord irlandais épouse une belle bohémienne mais meurt des suites d'une chute de cheval. Sa famille, qui déteste la bohémienne, chasse celle-ci de la maison et elle part trouver refuge en Espagne. 1937. Près d'un demi-siècle plus tard, la bohémienne devenue âgée, fuyant la guerre civile d'Espagne, revient en Irlande accompagnée de Maria, sa charmante petite-fille. Maria tombe amoureuse de beau Kerry, qui entraîne des chevaux, mais l'ennui c'est que Maria s'était déjà fiancée en Espagne. Et un jour, le fiancé espagnol refait surface.

La Baie du destin de Harold D. Schuster avec Henry FondaLa Baie du destin de Harold D. Schuster avec Henry Fonda

La Baie du destin de Harold D. Schuster avec Henry Fonda

Fiche technique

  • Titre : La Baie du destin
  • Titre original : Wings of the Morning
  • Réalisation : Harold D. Schuster
  • Scénario : Brian Oswald Donn-Byrne d'après Thomas J. Geraghty
  • Images : Jack Cardiff, Henry Imus et Ray Rennahan
  • Musique : Arthur Benjamin
  • Montage : James B. Clark
  • Décors : Ralph W. Brinton
  • Production : Robert Kane pour New World Pictures Ltd.
  • Pays d'origine : Royaume-Uni
  • Format : Couleur (Technicolor)
  • Genre : Drame
  • Durée : 114 minutes (1 h 54)
  • Date de sortie : janvier 1937

Distribution

  • Annabella : Marie jeune (prologue)/ Maria, duchesse de Leyva
  • Henry Fonda : Kerry Gilfallen
  • Leslie Banks : Lord Clontarf
  • Stewart Rome : Sir Valentine
  • Irene Vanbrugh : Marie âgée
  • Harry Tate : Paddy
  • Helen Haye :tTante Jenepher
  • Teddy Underdown : Don Diego
  • Mark Daly : James Patrick Aloysius "Jimmy" Brannigan
  • Sam Livesey : Angelo
  • E.V.H. Emmett : un commentateur de course
  • Captain R.C. Lyle : un commentateur de course

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article