U-571

Publié le par Jonathan Mostow

U-571 est un film américain de Jonathan Mostow, sorti en 2000. En 1942, dans l'Atlantique, la marine anglaise torpille un sous-marin allemand, le U-571, à bord duquel se trouve la machine Enigma, qui permet aux nazis d'émettre des messages cryptés et que les Alliés rêvent de s'approprier. Prévenus, les Américains affrètent un S-33, qu'ils maquillent en submersible allemand et envoient à la rencontre de l'engin touché. L'opération proprement dite est un succès : l'équipage du U-571 est décimé, et la précieuse machine récupérée. Malheureusement, au moment où le commando s'apprête à regagner son navire, un vrai sous-marin allemand surgit et l'envoie par le fond. Le petit groupe se retrouve prisonnier du U-571, qui menace de sombrer à tout moment... 

U-571 de Jonathan Mostow
U-571 de Jonathan Mostow

U-571 de Jonathan Mostow

Fiche technique

  • Titre : U-571
  • Réalisation : Jonathan Mostow
  • Scénario : Jonathan Mostow, Sam Montgomery et David Ayer, d'après une histoire de Jonathan Mostow
  • Direction artistique : Peter Donen (effets visuels)
  • Décors : William Ladd Skinner et Götz Wiedner
  • Costumes : April Ferry (en)
  • Photographie : Oliver Wood
  • Montage : Wayne Wahrman, A.C.E.
  • Musique : Richard Marvin
  • Production : Hal Lieberman, Dino De Laurentiis, Martha De Laurentiis
  • Langue originale : anglais
  • Budget : 62 000 000 $1
  • Format : Couleur (DeLuxe) - Son DTS - Dolby Digital - SDDS (8 canaux)
  • Dates de sortie : États-Unis : 17 avril 2000 (première), France : 6 septembre 2000

Distribution

  • Matthew McConaughey (VF : Bruno Choel VQ : Daniel Picard) : lieutenant Andrew Tyler commandant en second
  • Bill Paxton (VF : Patrick Noerie VQ : Jean-Luc Montminy) : commandant Mike Dahlgren
  • Harvey Keitel (VF : Bernard-Pierre Donnadieu VQ : Yvon Thiboutot) : maître Henry Klough
  • Jon Bon Jovi (VF : Rémi Bichet VQ : Antoine Durand) : Pete Emmett
  • David Keith (VF : Marc Alfos VQ : Mario Desmarais) : Matthew Coonan
  • Thomas Kretschmann : Gunther Wassner
  • Jake Weber (VF : Tanguy Goasdoué) : lieutenant Hirsch
  • Jack Noseworthy : Marin Bill Wentz
  • Tom Guiry (VF : Vincent Ropion VQ : Hugolin Chevrette) : Fitzgerald (radio)
  • Erik Palladino (VF : Jérôme Pauwels VQ : Sylvain Hétu) : Anthony Mazzola
  • Will Estes (VF : Cédric Dumond VQ : Joël Legendre) : Ronald Parker (Rabbit), torpilleur
  • Dave Power : Charles Tank Clemens, machiniste
  • Derk Cheetwood : Herb Griggs, marin
  • Matthew Settle : Keith Larson, chef torpilleur

Télérama - Critique du 31/03/2012 - Par Aurélien Ferenczi

Tiré d'une histoire vraie (suffisamment déformée pour que les historiens anglais crient au scandale), U-571 raconte la mission d'un groupe de sous-mariniers yankees : récupérer, à bord d'un submersible ennemi, une « machine à chiffrer » qui leur permettra de décoder les messages radio allemands.

Qui ne cherche pas la profondeur psychologique mais de solides scènes d'action sera servi. Dans la seconde partie, le réalisateur parvient à faire monter le suspense et à créer un fort sentiment de claustrophobie. Contraint de descendre en eaux profondes pour échapper aux grenades allemandes, le bâtiment grince et craque, soumis à une pression qui crée des voies d'eau et fait exploser tous les cadrans des instruments de navigation. C'était prévisible, mais il est difficile de ne pas se crisper sur son fauteuil : on s'y croirait vraiment. — Aurélien Ferenczi

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article