Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Revue de presse de l'Histoire - La Seconde guerre mondiale le cinéma les acteurs et les actrices de l'époque - les périodes de conflits mondiaux viètnamm corée indochine algérie, journalistes, et acteurs des médias

Lampreave Chus

María Jesús Lampreave Pérez, dite Chus Lampreave, est une actrice espagnole née à Madrid le 11 décembre 1930 et morte à Almería le 4 avril 2016. Elle est internationalement connue pour ses rôles dans les films de Pedro Almodóvar

Lampreave Chus

Carrière

Chus Lampreave naît à Madrid le 11 décembre 1930. Elle prévoyait d'être peintre et a étudié à la Real Academia de Bellas Artes de San Fernando, À la fin de ses études, elle travaille à Madrid pour la maison d'édition Aguilar, illustrant des livres de contes pour enfants. Bien qu'elle n'ait jamais eu de vocation d'actrice, elle était l'une des plus reconnues et appréciées du cinéma espagnol, spécialiste des rôles d'actrice secondaire. L’actrice tient ses premiers rôles au cinéma dès le début des années 1960, par exemple dans La Petite voiture de Marco Ferreri. Pendant les vingt ans suivants, elle joue seulement sporadiquement dans des films comme Mi querida señorita de Jaime de Armiñán, sorti en 1972, Le Bourreau et La Carabine nationale de Luis Garcia Berlanga. 

Elle commence sa carrière d'actrice en 1958, mais est surtout connue auprès du public international pour ses rôles dans de nombreux films de Pedro Almodóvar, dans lesquels elle campe des vieilles dames (une concierge, une grand-mère) évoluant avec le plus parfait naturel dans un monde fou où se croisent drogués, homosexuels, dépressifs... Elle gagne le prix d’interprétation féminine attribué au Festival de Cannes en 2006 à toutes les actrices de Volver. Elle épouse Eusebio Moreno de los Ríos décédé le 2 juillet 2015). Ils ont eu deux enfants : Diego et Laura (née en 1963 et décédés en novembre 1996 à l'âge de 33 ans des suites d'une grave maladie). Elle meurt à Almería le 4 avril 2016.  Elle participe à plus de soixante-dix films et de nombreuses œuvres à la télévision, collaborant avec les réalisateurs les plus importants du pays. C’est que pour tous les admirateurs d’Almodovar, Chus Lampreave était plus qu’une actrice : une sorte de mascotte, de porte-bonheur, presque une égérie. 

Récompenses et nominations

Récompenses

  • 1993 : Prix Goya de la meilleure actrice dans un second rôle pour Belle Époque
  • 2000 : Médaille d'or du mérite des beaux-arts par le Ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports6
  • 2006 : Prix d'interprétation féminine du Festival de Cannes pour Volver

Nominations

  • 1987 : Nomination au Prix Goya de la meilleure actrice dans un second rôle pour El Año de las luces
  • 1989 : Nomination au Prix Goya de la meilleure actrice dans un second rôle pour Espérame en el cielo
  • 1990 : Nomination au Prix Goya de la meilleure actrice dans un second rôle pour Bajarse al moro
  • 1996 : Nomination au Prix Goya de la meilleure actrice dans un second rôle pour La Fleur de mon secret
  • 2013 : Nomination au Prix Goya de la meilleure actrice dans un second rôle pour El artista y la modelo

Filmographie

  • 1960 : La Petite Voiture, de Marco Ferreri
  • 1963 : Le Bourreau, de Luis García Berlanga
  • 1983 : Dans les ténèbres, de Pedro Almodóvar
  • 1984 : Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ?, de Pedro Almodóvar
  • 1986 : Matador, de Pedro Almodóvar
  • 1986 : Manolo (El año de las luces) de Fernando Trueba
  • 1988 : Femmes au bord de la crise de nerfs, de Pedro Almodóvar
  • 1988 : Miss Caribe de Fernando Colomo
  • 1988 : Attends-moi au ciel (Espérame en el cielo) d'Antonio Mercero
  • 1989 : Bajarse al moro de Fernando Colomo
  • 1992 : Belle Époque de Fernando Trueba
  • 1993 : Todos a la cárcel de Luis García Berlanga
  • 1994 : Casque bleu, de Gérard Jugnot
  • 1995 : La Fleur de mon secret, de Pedro Almodóvar
  • 2001 : Parle avec elle, de Pedro Almodóvar
  • 2006 : Volver, de Pedro Almodóvar
  • 2009 : Étreintes brisées, de Pedro Almodóvar
  • 2012 : L'Artiste et son modèle (El artista y la modelo) de Fernando Trueba : María
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article