L'Homme de l'Ouest

Publié le par Anthony Mann

L'Homme de l'Ouest (Man of the West) est un film américain réalisé par Anthony Mann, sorti en 1958. Link Jones arrive dans la petite ville de Cross Cut (Texas) ; il est visiblement mal à l'aise, troublé par la vie citadine et effrayé par le train à vapeur. Il vient d'un village isolé et inconnu. Quand le shérif local l'interpelle, il se présente sous un faux nom. L'homme intrigue un voyageur un peu roublard (un joueur professionnel) qui l'entreprend. Link lui raconte qu'il va à Fort Worth recruter une institutrice pour enseigner dans son village, et lui laisse entendre qu'il a avec lui le fruit d'une collecte d'argent des habitants pour la convaincre.

L'homme lui présente alors Billie, une ravissante chanteuse de saloon qui voyage avec eux, en la faisant passer pour une institutrice, mais la tentative de flouer Link, beaucoup moins dupe qu'il n'en a l'air, tourne court. Le train fait une halte pour charger le bois nécessaire à son bon fonctionnement et les passagers sont réquisitionnés pour aider. C'est ce moment qu'a choisi un groupe de hors-la-loi pour lancer une attaque sur le train et essayer de s'emparer de l'argent qu'il transporte. Mais l'attaque est repoussée, le train repart à toute vapeur. Cependant, tous les passagers n'ont pas eu le temps d'y remonter : restent sur la voie Link, le joueur et la chanteuse.

Billie fait contre mauvaise fortune bon cœur, alors que le joueur pleurniche : ils se trouvent en pleine nature sauvage et doivent chercher un refuge. Ils marchent à travers un paysage verdoyant et finissent par tomber sur une ferme qui semble abandonnée. Link décide d'aller en éclaireur. Les hommes qui lui ouvrent sont ceux qui ont tenté l'attaque du train. La situation est assez tendue, mais la maison est familière à Link, comme la voix du vieux chef de bande. Ce dernier, Dock Tobin, reconnaît Link, jadis son meilleur élève dans le crime, et qui un jour s'est enfui de la bande de Dock pour vivre honnêtement. Le vieil homme se persuade que Link est revenu pour lui. Pour rester en vie, et préserver celle de ses deux compagnons d'infortune, Link n'a d'autre choix que de le lui faire croire et d'accepter de participer à l'attaque de la banque de la mine d'or de Lassoo, tout en sachant que les autres membres de la bande, eux, ne sont pas dupes...

L'Homme de l'Ouest d'Anthony MannL'Homme de l'Ouest d'Anthony Mann

L'Homme de l'Ouest d'Anthony Mann

Fiche technique

  • Titre original : Man of the West
  • Titre français : L'Homme de l'Ouest
  • Réalisation : Anthony Mann
  • Scénario : Reginald Rose d'après le roman "The Border Jumpers" de Will C. Brown
  • Direction artistique : Hilyard M. Brown
  • Décors : Edward G. Boyle
  • Costumes : Yvonne Wood
  • Photographie : Ernest Haller
  • Son : Jack Solomon
  • Montage : Richard Heermance
  • Musique : Leigh Harline
  • Production : Walter Mirisch
  • Société de production : Ashton Productions
  • Société de distribution : United Artists
  • Pays d'origine : États-Unis
  • Langue originale : anglais
  • Format : Couleurs (DeLuxe (en)) - 2,35:1 (Cinémascope) - 35 mm - Son Mono (Westrex Recording System)
  • Genre : Western
  • Durée : 100 minutes
  • Dates de sortie : États-Unis : 1er octobre 1958, France : 26 décembre 1958

Distribution

  • Gary Cooper (VF : Jean Martinelli) : Link Jones
  • Julie London (VF : Raymonde Devarennes) : Billie Ellis
  • Lee J. Cobb (VF : Jean Toulout) : Dock Tobin
  • Arthur O'Connell (VF : Jean-Henri Chambois) : Sam Beasley
  • Jack Lord (VF : Serge Sauvion) : Coaley
  • John Dehner (VF : Marcel Bozzuffi) : Claude Tobin
  • Royal Dano : Trout, le muet
  • Robert J. Wilke (VF : André Valmy) : Ponch
  • Tina Menard (VF : Lita Recio) : Juanita
  • Chuck Roberson (VF : Claude Bertrand) : le garde du train
  • Emory Parnell (VF : Paul Bonifas) : Henry

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article