Le Vice et la Vertu

Publié le par Roger Vadim

Le Vice et la Vertu est un film franco-italien de Roger Vadim, sorti en 1963, librement inspiré des œuvres du marquis de Sade dont les personnages des deux sœurs moralement opposées, Justine et Juliette, sont ici transposés durant la Seconde Guerre mondiale. 1944 : Justine est arrêtée tandis que sa sœur Juliette devient la maîtresse de Schorndorf. Justine est déportée à la "Commanderie", en compagnie d'autres jolies filles, pour être les instruments de plaisir des chefs S.S. Alors que le Troisième Reich est en train de s'effondrer, Schorndorf, avec Juliette, se réfugie à la "Commanderie", où la vie continue suivant les règles imposées par Schorndorf. Retrouvant sa sœur, Juliette essaie de la faire évader. Mais Justine veut subir le sort de ses compagnes. Quand arrive la nouvelle de la mort d’Hitler, les dignitaires nazis cherchent à fuir.

Le Vice et la Vertu de Roger VadimLe Vice et la Vertu de Roger Vadim

Le Vice et la Vertu de Roger Vadim

Fiche technique

  • Réalisation : Roger Vadim
  • Scénario : Roger Vadim, Roger Vailland, d'après des personnages créés par D.-A.-F. de Sade
  • Adaptation : Roger Vadim, Claude Choublier
  • Dialogue : Roger Vailland
  • Images : Marcel Grignon
  • Musique : Michel Magne
  • Décors : Jean André
  • Son : Robert Biart
  • Montage : Victoria Mercanton
  • Production : Société nouvelle des établissements Gaumont (Paris), Trianon Production (Paris), Ultra Films (Rome)
  • Directeur de production : Irénée Leriche
  • Durée : 106 minutes
  • Pellicule 35 mm, Ultrascope
  • Genre : Drame
  • Première présentation le 1er mars 1963

Distribution

  • Annie Girardot : Juliette Morand, la sœur de Justine et maîtresse de Schorndorf
  • Robert Hossein : Le colonel S.S Erik Schorndorf
  • Catherine Deneuve : Justine Morand, la jeune fille emprisonnée
  • Otto E. Hasse : Général Von Bamberg
  • Philippe Lemaire : Hans Streicher
  • Luciana Paluzzi : Héléna, numéro 88
  • Valeria Ciangottini : Manuela, numéro 113
  • Paul Gégauff : Le docteur S.S
  • Serge Marquand : Ivan
  • Georges Poujouly : Le lieutenant Hoech
  • Michel de Ré : Le professeur Naroyortz, l'astrologue
  • Howard Vernon : Le général S.S
  • Henri Virlojeux : L'intellectuel
  • Marianne Hardy : La madame S.S
  • Astrid Heeren : Danielle, numéro 73
  • Juliette Hervieu
  • Jean-Pierre Honoré : Jean, le mari de Justine
  • Michel Jourdan
  • Henri Lambert : Fritz, le boxeur
  • Lena Von Martens (it) : Hanka
  • José Quaglio
  • Jacques Seiler : Le baron Teltmann, ambassadeur de Suède
  • Jean-Daniel Simon : Ludwig
  • Jean Le Vitte
  • Henri Attal : Un civil de la Gestapo
  • Dominique Zardi : Un civil de la Gestapo
  • Dorothée Blank : Une prisonnière
  • Anne Libert : numéro 84
  • Monique Messine : Anne, numéro 111
  • Pierre Gualdi : Un général allemand
  • Lucien Guervil : Un S.S
  • Rudy Lenoir : Un S.S
  • Jean-Michel Rouzière : Un S.S
  • Robert Dalban : Un soldat allemand
  • Laure Paillette : La concierge
  • Barbara Lass : Une serveuse
  • Edmée Fontanez : Une prisonnière
  • Lena Wassbo : Une prisonnière
  • Ursula Kubler : Une S.S

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article