La Brigade du suicide

Publié le par Anthony Mann

La Brigade du suicide (T-Men) est un film américain réalisé par Anthony Mann, sorti en 1947. Deux agents du ministère des Finances infiltrent le clan Vantucci, à Detroit, pour démanteler un gang de faussaires impliqués dans « l'affaire des papiers de Shanghai ». Les méchants se donnent rendez-vous aux bains turcs saturés de vapeur, les bons jouent aux durs, et les maîtresses femmes mènent la danse...

La Brigade du suicide d'Anthony Mann
La Brigade du suicide d'Anthony Mann

La Brigade du suicide d'Anthony Mann

Fiche technique

  • Titre original : T-Men
  • Titre français : La Brigade du suicide
  • Réalisation : Anthony Mann
  • Scénario : John C. Higgins d'après une histoire de Virginia Kellogg
  • Dialogues : Stewart Stern
  • Direction artistique : Edward C. Jewell
  • Décors : Armor Marlowe
  • Costumes : Frances Ehren
  • Photographie : John Alton
  • Montage : Fred Allen
  • Musique : Paul Sawtell
  • Production : Aubrey Schenck
  • Production associée : Turner Shelton
  • Société de production : Edward Small Productions
  • Sociétés de distribution : Drapeau : États-Unis Eagle-Lion Films ; Drapeau : France Gaumont-Eagle Lion
  • Pays d'origine : États-Unis
  • Langue originale : anglais
  • Format : Noir et blanc – 1,37:1 – 35 mm – Mono (Western Electric Recording)
  • Genre : Film noir
  • Durée : 92 minutes
  • Dates de sortie : États-Unis : première à Los Angeles le 25 décembre 1947, sortie nationale le 10 janvier 1948, France : 17 août 1949

Distribution

  • Dennis O'Keefe : Dennis O'Brien
  • Mary Meade : Evangeline
  • Alfred Ryder : Tony Genaro
  • Wallace Ford : Le combinard
  • June Lockhart : Mary Genaro
  • Charles McGraw : Moxie
  • Jane Randolph : Diana Simpson
  • Art Smith : Gregg
  • Herbert Heyes : Chef Carson)
  • Jack Overman : Brownie
  • John Wengraf : Shiv Triano
  • Jim Bannon : Lindsay
  • William Malten : Paul Miller
  • Vivian Austin : Geneviève
  • James Seay : Hardy
  • John Newland : Jackson Lee
  • Tito Vuolo : Pasquale
  • Reed Hadley (non crédité) : Le narrateur (voix)

La critique par Anne Dessuant

Film d'Anthony Mann (T-Men, USA, 1947). Scénario : Virginia Kellogg et John C. Higgins. Image : John Alton. 95 mn. NB. VO. Avec Dennis O'Keefe : Dennis. Alfred Ryder : Tony. Wallace Ford : le professeur. Mary Meade : Evangeline. Charles McGraw : Moxie.

Deux agents du ministère des Finances infiltrent le clan Vantucci, à Detroit, pour démanteler un gang de faussaires impliqués dans « l'affaire des papiers de Shanghai ». Les méchants se donnent rendez-vous aux bains turcs saturés de vapeur, les bons jouent aux durs, et les maîtresses femmes mènent la danse...

Un vrai polar noir pur-sang, millésimé années 1940, au noir et blanc remarquable. Le cinéphile est en terrain connu et prend un malin plaisir à reconnaître les codes du genre. Mais le film a aussi des allures de documentaire commandé par le gouvernement, un hymne aux agents fédéraux « morts au service des citoyens de ce pays », comme le dit doctement, dans l'épilogue, la voix off qui a commenté toute l'enquête. C'est cet aspect patriotique qui a certainement le plus vieilli aujourd'hui. Mais il procède de toute une mythologie hollywoodienne de l'après-guerre qui mettait le cinéma au service de l'Etat et pour laquelle on peut encore avoir une douce indulgence !

Anthony Mann - par ailleurs immense réalisateur de westerns : L'Appât, Les Affameurs, L'Homme de l'Ouest... - s'est visiblement délecté de cette histoire qui transforme des enquêteurs en faux gangsters parfois plus vrais que nature quand il s'agit de rendre les coups. Du pur plaisir noir.

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article