La Ligne de démarcation

Publié le par Claude Chabrol

La Ligne de démarcation est un film franco-italien de Claude Chabrol, sorti le 25 mai 1966, et adapté du roman du même titre de Gilbert Renault, alias colonel Rémy, ancien résistant FFL. La France coupée en quatre : zone libre, zone occupée, départements annexés et du Nord de la France directement sous administration militaire allemande. La ligne de démarcation sépare la zone libre et la zone occupée.

Pendant la seconde Guerre mondiale, sous l'occupation allemande, la ligne de démarcation coupe en deux un village du Jura. Un officier de l'armée française, Pierre, comte de Damville, prisonnier de guerre, blessé en 1940, libéré par les Allemands, revient chez lui. Mais son château est utilisé par l'occupant comme siège de la Kommandantur locale. Pierre est résigné à collaborer avec les Allemands.

Ce que refuse courageusement sa femme, Mary, anglaise naturalisée française par son mariage qui rejoint les rangs de la Résistance. Jusqu'au jour où la Gestapo intervient dans la région à la recherche de deux parachutistes : un agent secret anglais et un agent de la France libre.

La Ligne de démarcation de Claude ChabrolLa Ligne de démarcation de Claude Chabrol

La Ligne de démarcation de Claude Chabrol

videoFiche technique

  • Titre original : La Ligne de démarcation
  • Réalisation : Claude Chabrol
  • Scénario : Colonel Rémy et Claude Chabrol
  • Dialogues : Claude Chabrol
  • Décors : Guy Littaye
  • Costumes : Dolly Cousteau
  • Photographie : Jean Rabier
  • Cadreur : Claude Zidi
  • Son : Guy Chichignoud
  • Musique : Pierre Jansen
  • Scripte : Annie Maurel
  • Montage : Jacques Gaillard
  • Production : Georges de Beauregard
  • Directeur de production : René Dumoulin, Roger Scipion
  • Sociétés de production : Société Nouvelle de Cinématographie, Rome-Paris Films, Compagnia Cinematografica Champion
  • Société de distribution : Compagnie Commerciale Française Cinématographique
  • Pays d'origine : France, Italie
  • Langue originale : français
  • Format : noir et blanc — 35 mm — 1,66:1 - son Mono
  • Durée : 120 minutes
  • Genre : Drame, Film de guerre
  • Date de sortie : France : 25 mai 1966
  • Lieux du tournage : les localités de Belmont, Chissey-sur-Loue, Dole et Port Lesney toutes 4 dans le département du Jura

videoInterprétation

  • Jean Seberg : Mary de Damville, la comtesse anglaise
  • Maurice Ronet : Pierre, comte de Damville, le mari de Mary
  • Daniel Gélin : le docteur Lafaye
  • Reinhardt Kolldehoff : le Major von Pritsch
  • Mario David : Urbain, le garde-chasse des Damville
  • Jean Yanne : M. Tricot, l'instituteur
  • Jacques Perrin : Michel, le radio-parachutiste FFL
  • Claude Léveillée : le major Presgrave, l'agent secret anglais
  • Jean-Louis Maury : un agent de la Gestapo
  • Paul Gégauff : un agent de la Gestapo
  • Stéphane Audran : madame Lafaye, l'épouse du docteur
  • Noël Roquevert : Eugène Ménétru, le patron du bistrot, ancien combattant (« 13 ») socialiste
  • Roger Dumas : Le Chéti
  • Claude Berri : Claude, le chef de la famille juive
  • Serge Bento : le coiffeur
  • Dominique Zardi : un soldat allemand
  • Henri Attal : un gendarme
  • René Havard : Loiseau, interprète pour les Allemands
  • Pierre Gualdi : le curé du village
  • Rudy Lenoir : un douanier allemand
  • Gilbert Servien : le menuisier
  • Jean-Louis Le Goff : Tavier
  • Sylvain Joubert
  • L. Palys : un paysan
  • David O'Brien : l'aviateur écossais
  • Bill Curran : l'aviateur américain
  • G. Bucchini : la femme d'Urbain
  • Michel Dacquin : un officier Allemand
  • J. Gerster : un soldat Allemand
  • Jean-Marie Arnoux : Gabriel
  • G. Outrey : un patriote
  • G.Kern : un patriote

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article