Bickenbach Otto

Publié le par Roger Cousin

Otto Bickenbach (né le 11 mars 1901 à Ruppichteroth et mort le 26 novembre 1971 à Siegburg) était un virologiste et professeur de biologie à la Reichsuniversität Straßburg qui conduisit des expériences sur des êtres humains au camp de concentration du Struthof pendant la Seconde Guerre mondiale.

Bickenbach Otto

Il conduisit des expériences avec le gaz phosgène (pour lequel il avait pourtant trouvé un antidote avant la guerre) sur 15 détenus de droit commun et des tziganes dans la chambre à gaz du Struthof, qui moururent dans d'atroces souffrances. Témoignage d'un rescapé cité par Robert Steegmann : « Au bout de 10 minutes environ, j'ai entendu un bruit sourd - comme si on frappait des mains - C'était les poumons de deux détenus qui tournaient autour du ventilateur qui avaient "éclaté" et par leur bouche sortait une écume brunâtre, de même que par leurs oreilles et nez. »

Condamné d'abord le 24 décembre 1952 par le tribunal militaire de Metz aux travaux forcés à perpétuité, il est finalement condamné à Lyon le 15 mai 1954, en même temps que Eugen Haagen, à vingt ans de travaux forcés, mais amnistié dès 1955. Le Tribunal d'honneur des professionnels de la santé de Cologne conclut en 1966 que Bickenbach n'avait pas failli à ses devoirs professionnels du fait de sa participation à des expériences dans les camps de concentration.

Publié dans Médecins SS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article