Fleitas Epifanio Méndez

Publié le par Roger Cousin

Epifanio Méndez Fleitas (né en 1917 à San Pedro del Paraná, au Paraguay et mort en 1985 à Buenos Aires) était un musicien, poète écrivait, essayiste et politicien paraguayen.

 

Fleitas Epifanio Méndez

Considéré comme un intellectuel, il a eu différentes responsabilités dans l’administration publique. Il fut ainsi chef de la Police entre 1949 et 1952, et président de la Banque Centrale du Paraguay de 1952 à 1955. Sa critique claire contre les débuts de la dictature sanglante du général Alfredo Stroessner (1954-1989) lui valut d’être enfermé en prison, et torturé. Il partit en exil en Uruguay, puis en Argentine et aux États-Unis. Il fut aussi le protecteur et le promoteur de la musique paraguayenne. Enregistrant de la musique comme « Conjunto San Solano », il laissa à la postérité une partie de la musique populaire de son pays. Il mourut à Buenos Aires en 1985. Son neveu Fernando Lugo, évêque du Paraguay puis homme politique, deviendra président du Paraguay.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article