Boudou Amado

Publié le par Mémoires de Guerre

Amado Boudou, né le 19 novembre 1962 à Buenos Aires, est un économiste et homme d'État argentin, membre du Front pour la victoire. Il est vice-président de la Nation du 10 décembre 2011 au 10 décembre 2015, sous la présidence de Cristina Fernández de Kirchner

Boudou Amado
Boudou Amado
Boudou Amado
Boudou Amado

Ascendance

Deux des arrière-grands-parents d'Amado Boudou, Frédéric Boudou et Eugénie Vernhes étaient Français, originaires de Durenque, en Aveyron. Ils émigrèrent en 1903 avec leurs sept enfants vers Pigüé où Clément Cabanettes installa à la fin du XIXe siècle une colonie forte d'une centaine de personnes, toutes d'origine aveyronnaise. L'association Rouergue-Pigüé, présidée par Nathalie Auguy-Périé, ancienne maire de Saint-Côme-d'Olt, maintient des liens permanents entre les Aveyronnais et les descendants des émigrés. L'ex-vice-président argentin possède encore de la famille en Aveyron.

Carrière

Il occupe plusieurs postes dans la fonction publique comme celui de directeur de l'Administration nationale de la sécurité sociale. Le 8 juillet 2009, il devient ministre de l'Économie. Candidat à la vice-présidence aux côtés de Cristina Fernández de Kirchner lors de l'élection présidentielle du 23 octobre 2011, il entame son mandat le 10 décembre suivant, à la suite de la réélection dès le premier tour de Kirchner, avec 53,96 % des voix. À l'issue de son mandat de quatre ans, il quitte ses fonctions, où lui succède Gabriela Michetti.

Condamnation pour corruption

Le 3 novembre 2017, il est placé en détention provisoire dans une affaire d’enrichissement illicite et de blanchiment d’argent. Il est libéré le 13 janvier 2018 et placé en résidence surveillée à Buenos Aires en attendant son procès. Le 7 août 2018, il est condamné à six ans de prison pour corruption et écroué. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article