Pasha Hüseyin Hilmi

Publié le par Roger Cousin

Pasha Hüseyin HilmiHüseyin Hilmi Pasha (1er avril 1855, Lesbos — 1922, Vienne) est un homme d'état et deux fois Grand vizir2 de l'Empire Ottoman au début de la Seconde Ère Constitutionnelle. Il est aussi le fondateur du Croissant-Rouge Turque3. Hüseyin Hilmi est un de meilleurs administrateurs des Balkans au début du XXe siècle en tant qu'Inspecteur-Général Ottoman de Macédonie4 de 1902 à 1908. Il occupe les fonctions de Ministre de l'Intérieur5 de 1908 à 1909 et d'ambassadeur Ottoman à Vienne6 de 1912 à 1918.

Hüseyin Hilmi Pasha nait en 1855 à Lesbos (Midilli) dans une famille d'origine grecque1,7,8,9 convertie à l'Islam10. Il fait le début de sa scolarité à Lesbos où il acquiert un bon niveau de français. Il débute comme clerc dans l'administration ottomane et grimpe rapidement les échelons de la hiérarchie. Il devient gouverneur d'Adana en 1897 et gouverneur du Yemen en 1902. Il est nommé la même année inspecteur-général avec des responsabilirés sur tous les territoires ottomans des balkans, c'est-à-dire à l'époque le vilayet de Salonique, le Kosovo et Manastir (Bitola).

Après la révision de la constitution ottomane en 1908 il est nommé au poste de Ministre de l'Intérieur. Il devient Grand Vizir du 14 février 1909 au 13 avril 1909 sous le règne d'Abdülhamid II. Hüseyin Hilmi Pasha est le dernier Grand Vizir d'Abdülhamid II. Il doit quitter ce poste lors de l'incident du 31 mars où durant un mois les fondamentalistes tiennet les rues d'Istanbul jusqu'à l'arrivée de l'armée de Salonique. Il redevient Grand Vizir du 5 mai 1909 au 28 décembre 1909.

Il succède également à Gazi Ahmed Muhtar Pasha au poste de Ministre de la Justice. Il est nommé Ambassadeur Ottoman à Vienne en Autriche en octobre 1912, poste qu'il occupe jusqu'à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. À cause de problèmes de santé, il reste à Vienne jusqu'à sa mort en 1922. Il est enterré à Beşiktaş, Istanbul.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article