Topart Lise

Publié le par Mémoires de Guerre

Lise Topart est une actrice française née le 24 août 1927 à Paris, morte le 3 mars 1952 à Nice. 

Topart Lise
Topart Lise
Topart Lise
Topart Lise
Topart Lise
Topart Lise

Élève de Marie Ventura, elle obtient son premier rôle à 16 ans dans le Grand Poucet de Claude-André Puget, mise en scène Gaston Baty, au Théâtre Montparnasse (1944). Elle connaît un vif succès l'année suivante avec Rosiers blancs au Théâtre des Mathurins. Sa prestation est saluée par la critique. Certains journaux la comparent à Réjane. Elle alterne ensuite les pièces et les films. Elle fait une apparition en 1946 dans Sylvie et le Fantôme de Claude Autant-Lara. Elle est remarquée en 1947 dans Les gosses mènent l'enquête de Maurice Labro, où elle joue le rôle de Mariette. 

Elle enchaîne, la même année, avec Contre-enquête de Jean Faurez. En 1949, elle incarne Sarah dans un film de Maurice Cloche : La Cage aux filles. Elle est fauchée par le destin en plein succès à l'âge de 24 ans : le 3 mars 1952, à Nice, elle embarque sur un vol Air France pour Paris qui s'écrase au décollage. Aucun des 38 passagers et membres d'équipage ne survit. Deux autres artistes, Michèle Verly et Harriet Toby, étaient aussi sur ce vol. Lise est la sœur de Jean Topart, comédien.

Filmographie

Théâtre

  • 1944 : Le Grand Poucet de Claude-André Puget, mise en scène Gaston Baty, Théâtre Montparnasse
  • 1945 : Rosiers blancs de Simone Le Bargy, mise en scène Marcel Herrand, Théâtre des Mathurins
  • 1945 : Marie-Anne Victoire de Jacques Tournier, Studio des Champs-Élysées
  • 1945 : Rebecca de Daphne du Maurier, mise en scène Jean Wall, Théâtre de Paris
  • 1948 : Le Voleur d'enfants de Jules Supervielle, mise en scène Raymond Rouleau, Théâtre de l'Œuvre
  • 1950 : Notre peau de José-André Lacour, mise en scène Michel Vitold, Théâtre de l'Œuvre
  • 1950 : Le Bal du Lieutenant Helt de Gabriel Arout, mise en scène Marcel Herrand, Théâtre des Mathurins

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article