Venediktova Iryna

Publié le par Mémoires de Guerre

Iryna Valentynivna Venediktova, née le 21 septembre 1978 à Kharkiv, est une femme politique et magistrate ukrainienne. Juriste et professeure de droit, elle est la première femme procureure générale dans l’histoire ukrainienne, après avoir été nommée à ce poste le 17 mars 2020. Elle est membre du Parlement ukrainien avec le parti « Serviteur du peuple » lors de la IXe législature, du 29 août 2019 jusqu’au 14 janvier 2020. Elle est également la présidente du Comité parlementaire pour la politique juridique (du 29 août 2019 jusqu’au 27 décembre 2019). Le 27 décembre 2019, elle devient directrice par intérim du Bureau national d’enquêtes, fonction qu'elle conservera jusqu'à sa nomination comme procureure générale. 

Venediktova Iryna

Jeunesse et carrière

Iryna Venediktova naît le 21 septembre 1978 à Kharkiv en République socialiste soviétique d'Ukraine, dans une famille de juristes. Son père, Valentyn Venediktov, major-général de la militsia, docteur en droit, professeur, juriste émérite d'Ukraine, membre correspondant de l'Académie ukrainienne de génie, était le vice-recteur de l’Université nationale du ministère de l'intérieur de Kharkiv. Sa mère, Valentyna Venediktova, diplômée en droit, cumulait l’activité scientifique et pédagogique, travaillait dans l’Académie nationale de droit Yaroslav Moudry, ainsi que dans l’Université nationale du ministère de l'intérieur de Kharkiv. En 2000, Iryna Venediktova est devenue titulaire d'un diplôme avec mention Excellent de l’Université nationale de l’intérieur de Kharkiv, la faculté d'administration et d'informatique, dans la spécialité jurisprudence et management.

En 2000–2004, elle était enseignante de la chaire de jurisprudence de l’Institut humanitaire de Kharkiv de l’Académie ukrainienne populaire. En 2003, elle a soutenu sa thèse de candidate sur « Le contrat de la gestion fiduciaire de patrimoine en tant que forme de réalisation de l’institut de droit de la gestion fiduciaire de patrimoine en Ukraine » à l’Académie nationale de droit Yaroslav Moudryi; elle a reçu le titre de candidat (doctorat) en droit. En 2004, elle était chargée de cours à la chaire de la justice de l’Université nationale V. Karazine de Kharkiv. En 2005–2019, elle était chef de la chaire de droit civil de l’Université nationale de Kharkiv. En 2013, elle a soutenu sa thèse de docteur sur « La protection des intérêts protégés par la loi en droit civil » à l’Université nationale T. Chevtchenko de Kyiv.

En 2014, elle a reçu le titre de professeur de la chaire de droit civil de l’Université nationale de Kharkiv. Jusqu’en 2019, elle était membre des comités de rédaction des revues professionnelles, ainsi que des conseils scientifiques spécialisés : la vice-présidente du comité de rédaction de la revue professionnelle « Visnyk de l’Université nationale V. Karazine de Kharkiv ». La série de revues telles que « Droit », « Droit de la médecine », « Droit privé ». Elle était présidente des conseils scientifiques spécialisés de l’Université nationale V. Karazine de Kharkiv, chargée de la formation des docteurs en philosophie ; une thèse de docteur en droit et dix thèses de candidat en droit ont été soutenues. Elle a cumulé une activité de recherche scientifique et d'enseignement avec une activité plus opérationnelle, pratique :

  • en 2010–2019, elle était membre de la Fondation du droit médical et bioéthique d'Ukraine ;
  • en 2012–2015, elle était chercheuse scientifique principale de l’Institut de recherche scientifique de soutien juridique du développement de l'innovation de l’Académie nationale des sciences juridiques d’Ukraine ;
  • en 2016–2019, elle exerçait les fonctions d’arbitre auprès de la Cour internationale d'arbitrage de la Chambre de commerce et d'industrie de l'Ukraine;
  • en 2016–2019, elle était membre du conseil consultatif scientifique de la Cour Suprême d’Ukraine.

Elle est l’auteur de plus de 100 travaux scientifiques et méthodiques, qui ont été publiés tant en Ukraine qu’à l’étranger ; parmi ceux-ci, il y a 8 monographies, 80 ouvrages scientifiques et 4 ouvrages méthodiques. 

Activités politiques

En 2018, Mme Venediktova est nommée conseillère juridique de Volodymyr Zelensky. Elle devient membre de l’équipe de la campagne électorale du candidat à la présidence de l'Ukraine, Volodymyr Zelensky, en tant qu'experte sur la réforme du système judiciaire. Le 21 juillet 2019, elle est élue membre du Rada (Parlement ukrainien) de la IXe législature, étant la 3e candidate sur la liste du parti présidentiel Serviteur du peuple. Le 29 août 2019, Mme Venediktova est nommée au poste Présidente du Comité parlementaire pour la politique juridique. Elle exercera à ce poste jusqu'au 27 décembre 2019. 

Directrice du Bureau national d’enquêtes

En date du 27 décembre 2019, Iryna Venediktova a été nommée au poste de la Directrice par intérim du Bureau national d'enquêtes par le Décret du Président d’Ukraine No. 961/2019. Mme Venediktova est devenue la première femme de l’histoire ukrainienne à diriger l’autorité nationale chargée de l’ordre. Malgré la période assez courte de son travail à ce poste, soit jusqu’au 17 mars 2020, Iryna Venediktova a réussi à mettre en place une nouvelle structure organisationnelle du Bureau national d’enquêtes. On a créé une nouvelle unité d’instruction spécialisée en procédures pénales relatives aux manifestation d'Euromaïdan. A été mis en place un système de rapports mensuels du Bureau devant la société publique et les partenaires étrangères sur les résultats de travail de cette autorité chargée de l’ordre. Quatre chefs des départements territoriaux de ce Bureau ont été destitués de leurs postes pour le manquement à leurs obligations. On a notifié un soupçon à plus de 350 individus ; plus de 170 procédures pénales ont été déposées devant les tribunaux. Mme Venediktova est membre du Conseil national de sécurité et de défense d’Ukraine à partir du 13 mars 2020. 

Procureure générale

Iryna Venediktova a été désignée au poste de Procureure générale en date du 17 mars 2020 (par Décret du Président ukrainien daté du 17.03.2020 No. 90/2020). Deux-cent-soixante-neuf membres du Parlement ukrainien ont voté pour sa candidature. Mme Venediktova a commencé son travail au poste du Procureure générale par les réunions de coordination conjointes avec les autorités nationales chargées de l’ordre, où on discutait les problèmes dans l’instruction des infractions de corruption, ainsi que la restitution du dommage causé à l’État. Mme Venediktova a pris sous son contrôle personnel les procédures pénales sensibles, qui sont suivies attentivement par la société civile, y compris les affaires concernant les journalistes et les militants. Au cours des cent premiers jours de travail à son poste, Iryna Venediktova a eu 24 réunions au Parquet Général, avec les représentants des autorités compétentes étrangères, des organisations internationales, où on a discuté, en premier lieu, la continuation de la réforme des autorités du parquet.

Le 4 juin 2020 (pour la première fois en dix ans), une réunion de coordination a eu lieu sous la présidence de Iryna Venediktova, au Parquet Général, avec la participation des chefs des autorités chargées de l’ordre. Elle concernait la lutte contre les tortures infligées par des officiers des services de l’ordre, ainsi que tout traitement ou peine inhumains ou dégradants. Après une pause de plusieurs années, les réunions de coordination des services de l'ordre dans les régions ukrainiennes reprennent. En date du 12 février 2021, par ordre d’Iryna Venedikrova, les procureurs ont pour la première fois notifié au Membre du Parlement ukrainien, un soupçon pour « avoir poussé le bouton », c’est-à-dire, pour les faits de voter pour un autre Membre du Parlement ukrainien lors de la séance plénière de la Verkhovna Rada d’Ukraine (le Parlement ukrainien) (l’art. 364-2 du Code pénal d’Ukraine). En date du 18 février 2021, la Procureure générale Iryna Venediktova a fait un rapport sur son travail de l’année précédente pendant la séance plénière de la Verkhovna Rada d’Ukraine.

Le 22 février 2021, la Procureure générale a accordé un avis de soupçon à l’encontre de trois anciens hauts fonctionnaires de la SA publique Banque Commerciale « PrivatBank », tels que l’ancien premier adjoint au Président du Conseil d'administration de « PrivatBank », l’ancien Président du Conseil d’administration de la banque et le chef du département de la gestion financière, qui occupait en même temps le poste du premier adjoint au Président du Conseil d’administration au sein de la personne morale liée à cette banque, pour le détournement de biens d’autrui, commis à très grande échelle, par l’abus de fonction, d’après une entente préalable dans un groupe, et du faux commis dans le service (le par. 5 de l’art. 191, le par. 2 de l’art. 28, les par.par. 1 et 2 de l’art. 366 du Code pénal d’Ukraine). Le 11 mai 2021, la Procureure générale Iryna Venediktova a signé un avis de soupçon à l’encontre de deux membres du Parlement ukrainien, notamment Viktor Medvedtchouk et Taras Kozak, d’avoir commis la haute trahison et la tentative de détournement des ressources nationales dans la Crimée ukrainienne.

En date du 30 juin 2021, la Procureure générale Iryna Venediktova a pris la direction du Département de la supervision en procédures pénales relatives aux crimes commis lors du conflit armé. Le 08 septembre 2021, lors de la visite de travail aux Pays-Bas, la Procureure générale Iryna Venediktova a eu la rencontre avec le Procureur général des Pays-Bas et le chef de l’équipe commune d’enquête internationale dans l’affaire de МН17. Conformément à l’Accord pour la création de l’équipe commune d’enquête, c’est le Royaume des Pays-Bas, qui est responsable de l’ECE et chargé de la coordination des activités de ses parties nationales. Au début du mois de septembre 2021, on a fait des changements à la composition de l’équipe commune d’enquête, en fait, Mme Iryna Venediktova est devenue la cheffe de la Partie ukrainienne de l’ECE. Grâce aux efforts de l’équipe commune d’enquête, on a déjà réussi à identifier 4 individus, qui sont accusés d’avoir commis ce crime. Le 09 septembre 2021, la Procureure générale Iryna Venediktova a participé à l’audience dans l’affaire МН17 et a eu la conversation avec les proches des personnes décédées. En date du 11 septembre 2021, lors de sa visite de travail à une invitation du Président de la Cour européenne des droits de l’homme, Mme Iryna Venediktova a participé à l’audience solennelle et à la conférence sur le thème « L’État de droit et la justice à l'ère du numérique ». 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article