Nikita Bellucci

Publié le par Mémoires de Guerre

Nikita Bellucci, née le 6 novembre 1989 à Pau (France), est une actrice et réalisatrice pornographique française. Elle commence sa carrière en 2011 jusqu'à provisoirement prendre sa retraite en 2016. Elle réintègrera l'industrie en 2019 de façon indépendante. Elle s’est notamment illustrée dans la lutte contre le harcèlement dont elle a été victime après sa première retraite. 

Nikita Bellucci

Jeunesse

Fille d'une boulangère, elle grandit à Mourenx et dans le 6e arrondissement de Paris. Durant sa scolarité, elle fréquente le collège-lycée Montaigne. Après avoir passé un CAP en restauration, elle exerce le métier de serveuse à Dreux. 

Carrière

2011-2016

Consommatrice régulière de porno, elle explique dans une interview avoir « flashé » sur l’acteur Ian Scott. Elle le contacte via le réseau social Facebook et le rencontre après l'échange de quelques messages. Elle explique aussi ne jamais avoir été dans l’optique de devenir actrice porno à ce moment-là et que cette prise de contact a été faite dans l’unique but d’assouvir son fantasme de coucher avec un acteur pornographique. À la suite de cette rencontre, elle décide finalement de se lancer dans l'industrie en 2011. Son pseudonyme fait référence, pour le nom de famille, aux origines italiennes de sa famille maternelle et pour le prénom à l'héroïne du film Nikita. Elle rencontre l’acteur pornographique Phil Holliday par l’intermédiaire de Ian Scott qui l’oriente vers le réalisateur multi-récompensé et référence dans le milieu, John B. Root. Ce dernier lui offre l’opportunité de tourner sa première scène X pour Explicite-Art, une société de production de films pornographiques appartenant à John B. Root.

Rapidement repérée par les professionnels, Hot Vidéo lui propose alors de les suivre à l’édition 2013 du salon AVN Adult Entertainement Expo (AEE), un salon professionnel consacré à l’industrie pornographique qui à lieu tous les ans au mois de janvier à Las Vegas en marge de la cérémonie de remise de récompense des AVN Awards. À ce moment-là, il n’était pas prévu qu’elle reste pour tourner, mais cela c’est finalement décidé sur place. Elle assiste également à la 30e cérémonie des AVN Awards faisant même partie des interprètes qui défilent sur le tapis rouge. Dans la foulée, elle part à Los Angeles, capitale mondiale de la pornographie. Nikita Bellucci reste au total 3 mois aux États-Unis. À l’occasion de ce séjour, elle rencontre lors d’une séance photo le célèbre agent d’actrices X Mark Spiegler avec qui elle travaille pendant ces trois mois. Travaillant aussi pour le studio Kink, elle tourne dans plusieurs scènes. Elle a également tourné avec l’acteur James Deen et l’acteur français établi en Californie Manuel Ferrara. Elle a également l’occasion de travailler avec les actrices Skin Diamond, Asa Akira, futur AVN interprète féminine de l’année (2013) , Bonnie Rotten et Riley Reid.

À son retour des États-Unis, elle signe un contrat d'exclusivité avec Hot Vidéo et participe également à la communication du magazine. Nikita Bellucci tourne à plusieurs reprises aux États-Unis et sa cote de popularité en Amérique du Nord explose. En 2014, elle obtient ses premières nominations au AVN Awards où elle sera nominée pour le prix de la Performeuse étrangère de l’année (Female Foreign Performer of the Year) et pour le prix de la meilleure scène de sexe en double pénétration. Elle est de nouveau nominée au AVN Awards 2016 dans la catégorie : Meilleure scène de sexe dans une production étrangère. En 2017, lors de la 34e cérémonie des AVN Awards, elle remporte l’AVN Award de la meilleure scène de sexe dans une production étrangère. Nikita Belucci a travaillé avec de nombreux studios célèbre dont : Dorcel, Evil Angel, Brazzers, Reality King, Kink, Digital Playground, Mofos, Wicked Pictures, Jules Jordan. En août 2016, elle indique mettre un terme à sa carrière d’actrice après 6 ans d’activité. Elle témoigne à cette époque dans une interview, de la difficulté d'être respectée humainement lorsqu'une femme choisit indépendamment un choix de vie différent de la normale. 

2019 à aujourd'hui

Après 3 ans de pause, elle reprend fin 2019 sa carrière dans le porno en se consacrant exclusivement à la production de son propre contenu où elle décide elle-même du casting et des lieux de tournages, entre autres. Sur les raisons de son retour, dans un sujet de l’émission Le Journal Du Hard qui traite de son retour dans l’industrie, elle explique qu’avoir quitté l’industrie lui laissa un « goût d’inachevé ». Étant elle-même une consommatrice de vidéos pornos, elle constate sur certaines vidéos que certains soucis du détail ne sont pas appliqués selon elle. Désireuse d’appliquer cette exigence qu’elle partage avec son conjoint, qui est lui-même caméraman, ils décidèrent de revenir ensemble dans l’industrie. En décembre 2019, elle se classe 2e des actrices pornographiques les plus vues sur le site porno Pornhub, devançant Clara Morgane. 

Discrimination, harcèlement et cyber-harcèlement

Après l’arrêt de sa carrière en août 2016, elle commença une formation dans le médico-social afin de se reconvertir. Après avoir découvert son passé d’actrice porno, l’établissement décida de l’exclure. Elle explique, à l’occasion d’un sujet dans Le Journal du hard, avoir fait appel à des avocats, à la presse et au STRASS (Syndicat du travail sexuelle) pour contester cette exclusion. Elle eut gain de cause et a pu continuer sa formation avec l’obtention de son diplôme à la fin. En janvier 2018, Nikita Bellucci alerte les médias (d'abord par le biais d'une interview sur Konbini) au sujet des nombreux messages à caractère sexuel qu'elle reçoit sur les réseaux sociaux de la part de mineurs, y compris des enfants de douze ans. Elle souligne le « manque total de prévention et de pédagogie » à l'égard des jeunes adolescents concernant l'accès aux films pornos. 

À cette occasion, elle dénonce également le harcèlement que subissent les anciennes actrices de X, non seulement sur Internet mais dans la rue. Elle déclare en outre avoir renoncé à son désir d'enfant en raison des manifestations de haine dont elle fait l'objet. Le 28 février, elle est invitée dans Touche pas à mon poste ! pour témoigner de ce qu'elle subit. Le 31 mars elle porte plainte pour injures et menace sur le forum Blabla 18-25 de Jeuxvideo.com. En mai, elle porte de nouveau plainte pour des menaces de mort dont elle a fait l'objet sur différents réseaux sociaux. En mai, l'un de ses harceleurs est condamné à dix-huit mois de prison, dont trois fermes. En juin 2022, elle prend position en faveur des victimes dans une enquête pour « complicité de viols» et « proxénétisme» qui vise Michel Piron, propriétaire du site pornographique Jacquie et Michel en dénonçant une « logique de prédateurs ». 

Collaborations

En parallèle de son activité principale, on l’a vu prêter son image à l’occasion de projets musicaux et cinématographique :

  • En 2015, elle participe au tournage de trois versions (dont une pornographique et une autre érotique) du clip du rappeur Vald, Selfie.
  • En 2016, elle apparait dans la série Braquo, saison 4, épisode 7 : compagne de Gil Rénia.
  • En 2018, elle fait une apparition dans le clip du titre La Même de Maître Gims en duo avec Vianney.
  • En 2019, elle apparaît dans le clip du titre Balance ton quoi de la chanteuse belge Angèle.
  • Elle est au casting de La Maison, un film d’Anissa Bonnefont sorti en novembre 2022.

Buzz

En janvier 2013, Nikita Bellucci suscite un buzz médiatique en apparaissant dans l’émission Paris Dernière, au cours de laquelle elle rencontre Gérard Depardieu qui l'invite de manière impromptue sur son scooter. 

Polémiques

En 2013, Nikita Bellucci et le magazine Hot Vidéo suscitent une polémique lorsqu'ils décident de mettre en scène une fausse séquestration. L'appartement est mis sous scellés « et a été fouillé par des chiens policiers ». Dans la séquence, les fans de l'actrice étaient invités à découvrir qui la séquestrait pour tenter de gagner un dîner en sa compagnie ou assister à un tournage. Les policiers de Dreux, puis de Chartres et de la police judiciaire d’Orléans ont pris l'affaire très au sérieux. 

Vie privée

Nikita Bellucci est maman d’une petite fille née en 2019 qu’elle a eu avec Ludo, son conjoint qui est également caméraman. Invitée dans l’émission Quelle époque !, elle annonce attendre de nouveau un enfant. Dans une interview de 2013, elle confesse s’être fait refaire les dents suite à un complexe depuis son enfance. 

Nominations et récompenses

Nominations

  • AVN Awards
    • 2014 Best Double Penetration Sex Scene
    • 2014 Female foreign performer of the year
    • 2016 Best sex scene in a foreign-shot production
    • 2018 Best sex scene in a foreign-shor production
    • 2018 Female foreign performer of the year
  • XBIZ Awards
    • 2017 Foreign female performer of the year
    • 2018 Foreign female performer of the year

Récompenses

  • AVN Awards
    • 2017 Best sex scene in a foreign-shot production
Nikita Bellucci

Filmographie

  • 2011 : Orgie gourmande, de Hervé Bodilis
  • 2011 : Blue Nights, de Jack Tyler
  • 2011 : Beurettes allégées, de Olivier Lesein (JTC)
  • 2011 : Fuck V.I.P stars, de Hervé Bodilis
  • 2011 : Pascal le grand frère pineur 3, de Max Antoine (Fred Coppula productions)
  • 2011 : Orgy : The XXX championship, de Hervé Bodilis , Paul Thomas , Christophe Clark
  • 2011 : Chasseurs de veuves, de Fred Coppula Prod
  • 2012 : Fantasme #4 Bourgeoises & lesbiennes, de Marc Dorcel
  • 2012 : La Journaliste, de Pascal Lucas (Marc Dorcel)
  • 2012 : The Art'x, de Olivier Lesein (JTC)
  • 2012 : P'tites histoires de Q, de Christian Lavil (Alkrys)
  • 2012 : La Boulangère, de Tony Carrera et Yannick Perrin (Les Compères)
  • 2012 : Les Coiffeuses, de Tony Carrera et Yannick Perrin (Les Compères)
  • 2012 : Colocatrices, de Olivier Lesein (JTC)
  • 2013 : Raw 14, de Manuel Ferrara (Evil Angel)
  • 2014 : Des filles libres, de John B. Root (JBR Média)
  • 2014 : Les Délires de Célia, de Jean-François Davy (Canal+)
  • 2014 : Les Françaises préfèrent l'anal, de Jack Tyler (Colmax)
  • 2014 : Profession hardeuses, de Anna Polina (Colmax)
  • 2015 : EquinoXe, de John B. Root (JBR Média)
  • 2015 : Les Françaises kiffent les Blacks, de Anissa Kate (Colmax)
  • 2015 : Christoph's anal attraction 6, de Christophe Clark (Evil Angel)
  • 2015 : Sherlock : a XXX parody, de Dick Bush (Digital Playground)
  • 2016 : Des filles et du X, de John B. Root (JBR Média)
  • 2016 : : 40 ans, l'âge du vice, de Lisette Bailey (Marc Dorcel)
  • 2016 : Bonnes et cochonnes, de David Carroll (Hot Vidéo)
  • 2016 : Madame et sa soubrette, de Franck Vicomte (Marc Dorcel)
  • 2016 : Le Manoir de l'amour, de Sophie Bramly (Canal+)
  • 2016 : La Comptable, de Tony Carrera et Yannick Perrin (Les Compères)
  • 2016 : Profs à domicile, de Tony Carrera et Yannick Perrin (Les Compères)

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article