Cyrille de Bulgarie

Publié le par Mémoires de Guerre

Le prince Cyrille ou Kiril de Bulgarie, prince de Preslav, est né le 17 novembre 1895 à Sofia et mort le 1er février 1945 dans la même ville, est le second fils de Ferdinand Ier, prince souverain de Bulgarie, puis roi des Bulgares et de la reine consort Marie-Louise de Bourbon-Parme

Cyrille de Bulgarie

Carrière

N'étant pas destiné à régner, le jeune prince est baptisé dans la foi catholique comme sa mère et son père, à la différence de son frère aîné, le prince héritier Boris qui reçoit, pour des raisons politiques, le baptême orthodoxe comme la majorité du peuple bulgare. Le prince Cyrille s'oriente vers une carrière militaire et gravit les échelons jusqu'au grade de lieutenant-général. Il est fait inspecteur de l'infanterie en 1935, lieutenant-général de l'armée royale de Bulgarie en 1938. Il reçoit à titre honorifique le titre d'amiral de la flotte du Reich allemand, le 13 juin 1917.

Son frère, devenu le roi Boris III, meurt mystérieusement le 28 août 1943. Le prince Cyrille est alors nommé par le Parlement président du Conseil de régence pour son neveu, le nouveau et jeune roi Siméon II. Cette tâche, équivalant au rôle de chef d'État, est subordonnée à deux autres régents, le président du Conseil des ministres pro-allemand Filov et le général Mikhov. Néanmoins, il est aussi l'héritier de Siméon qui n'avait encore ni enfant, ni frère pour lui succéder.

En septembre 1944, les Soviétiques déclarent la guerre à la Bulgarie, alliée à l'Allemagne nazie, et envahissent le pays ; à la faveur de l'entrée des troupes soviétiques, le Front patriotique noyauté en partie par les communistes, prend le pouvoir le 9 septembre et met fin à la régence du prince Cyrille. Reconnu coupable de collaboration avec l'Allemagne, il est condamné à mort et exécuté à Sofia le 1er février 1945, à l'âge de 49 ans, mourant célibataire et sans postérité. Il a été réhabilité par la Bulgarie en 1996 à titre posthume. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article