Pister Hermann

Publié le par Roger Cousin

Pister HermannHermann Pister (21 février 1885 à Lübeck - 28 septembre 1948 à Landsberg am Lech) était un officier allemand de la Schutzstaffel qui occupa les fonctions de commandant du camp de Buchenwald de 1942 à 1945.

Hermann Pister, né le 21 février 1885 à Lübeck, fils d’un secrétaire de finances, il entre à 17 ans dans la marine de guerre où il sert avec des interruptions, jusqu’à la fin de la Première Guerre mondiale. En 1918 il commence un apprentissage de mécanique automobile, devient vendeur de voitures et chef d’affaires. En 1931 il entre au NSDAP et dans le Groupe SS motorisé.
Son parcours passe par des postes de führer pour le 19ième étendard motorisé SS (1933), puis le 1er étendard (1936) puis le cortège motorisé de Himmler (1937). En 1939 il devient commandant chargé du contrôle des camps de rééducation par le travail (Erziehungslager) de l’ouest, puis commandant du camp spécial Hinzert.

« Après y avoir fait ses preuves » écrit Richard Glücks, inspecteur des camps de concentration, « il obtient le 10 janvier 1942 le commandement de Buchenwald que son prédécesseur avait entièrement « pourri ». Pister a, avec beaucoup d’énergie, avec la plus grande ardeur au travail et avec son expérience, fait de Buchenwald un camp modèle. ».

Du point de vue SS, cela signifie avant tout que Buchenwald en tant que « camp - lieu de production » fonctionne parfaitement. A la fin de la guerre Pister est Oberführer, un grade compris entre colonel et général, Arrêté en 1945 et condamné à mort en 1947 à Dachau par un tribunal militaire américain, il meurt le 28 septembre 1948 dans la prison de Landsberg d’un infarctus.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article