Sous le ciel de Provence

Publié le par Mario Soldati

Sous le ciel de Provence ou Quatre pas dans les nuages (titre italien : Era di venerdì 17) est une co-production italo-française réalisée par Mario Soldati en 1956. Ce film est un remake du film italien Quatre pas dans les nuages (Quattro passi fra le nuvole) réalisé en 1942 par Alessandro Blasetti.

Paul Verdier est un modeste représentant en chocolaterie qui n'a pas trouvé en son épouse la femme idéale. Acariâtre, en permanence de mauvaise humeur et menant la maison et les affaires à la baguette, Juliette a pourtant trouvé en Paul le mari idéal, aimable, fidèle et travailleur.

Puis, le hasard va le mettre, au cours de ses tournées, dans une situation plutôt équivoque: une jeune inconnue va lui demander de se faire passer pour son mari afin qu'elle puisse en toute quiétude regagner sa ferme natale. Le timide représentant, d'abord surpris, finit par consentir. D'abord, tout se passe à merveille, un grand repas a lieu, les voisins et le curé accourent. Le lendemain après que Paul ait dormi seul dans la grange la supercherie est découverte, mais le pardon arrive vite. Paul gardera le souvenir de sa bonne action et de la tendre Marie.

Sous le ciel de Provence de Mario SoldatiSous le ciel de Provence de Mario Soldati

Sous le ciel de Provence de Mario Soldati

videoFiche technique

  • Titre : Sous le ciel de Provence ressorti avec le titre Quatre pas dans les nuages
  • Titre italien : Era di venerdì 17
  • Réalisation : Mario Soldati
  • Scénario : Cesare Zavattini, Piéro Tellini, Aldo de Benedetti
  • Adaptation française et dialogues : Marc-Gilbert Sauvajon
  • Assistants réalisateurs : Jean Bastia, Alain Roux, Cesare Olivieri
  • Images : Nicolas Hayer
  • Opérateur : Marcel Franchi
  • Montage : Christian Gaudin
  • Décors : Robert Giordani, Jean Mandaroux
  • Musique : Paul Misraki (éditions: Impéria)
  • Direction musicale : Marc Lanjean
  • Régisseur général : Louis Manella
  • Régisseur extérieur : C. Auvergne
  • Photographe de plateau : Gaston Thonnard
  • Son : Pierre-Louis Calvet
  • Perchman : M. Dagonneau
  • Recorder : L. Guibot
  • Maquillage : Boris Karabanoff
  • Production : Cité-Films (Paris) - Giuseppe Amato Produzione Films (Rome)
  • Chef de production : Giuseppe Amato
  • Directeur de production : Walter Rupp
  • Producteur délégué : Jacques Bar
  • Pellicule 35mm, couleur par Eastmancolor
  • Tournage du 26 mars au 14 mai 1956 dans les studios Sainte-Marthe à Marseille
  • Enregistrement Poste Parisien - système Western Electric
  • Tirage : Laboratoire Cinéma Tirage Maurice à Gennevilliers
  • Caméra de location Chevereau
  • Durée : 97 minutes
  • Genre : Drame
  • Première présentation le 7 novembre 1956 à Cannes et le 20 février 1957 à Paris.

videoDistribution

  • Fernandel : Paul Verdier
  • Giulia Rubini : Maria
  • Fosco Giachetti : Antonio
  • Tina Pica : tante Camilla
  • Alberto Sordi : Mario
  • Leda Gloria : Lucia
  • Renato Salvatori : Gino
  • Jean Brochard : commerçant dans le car
  • Suzet Maïs : Juliette Verdier
  • Andrex : Frédéric
  • Henri Arius : chef de gare, père de Clovis
  • Raymone : institutrice dans le car
  • Charles Deschamps : voyageur du car
  • Georges Cusin : contrôleur du train.
  • Manuel Gary : brigadier
  • Max Mouron
  • Dany Caron
  • Fabienne Cléry
  • Martial Rèbe
  • Jeanne Mars
  • Catherine Vitale/Catherine Rouvel
  • version française :
  • Pierrette Bruno : voix de Giulia Rubini
  • Germaine Kerjean  : voix de Tina Pica
  • Maurice Sarfati : voix de Nino Castuelnovo

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article