Kissner Helma

Publié le par Mémoires de Guerre

Helma Kissner, actuellement Helma Maaß (née le 23 décembre 1923 à Sensburg, devenue Mrągowo) - membre de la Waffen-SS durant la Seconde Guerre mondiale, servant dans les camps de concentration nazis  notamment dans les camps de concentration et d'extermination d'Auschwitz-Birkenau et de Natzweiler-Struthof. En 2016, il a été placé à la 1ère place dans la liste des criminels nazis les plus recherchés du Centre Simon Wiesenthal.

Gardiennes SS à Auschwitz

Gardiennes SS à Auschwitz

Seconde Guerre mondiale

Elle est née en Prusse orientale fille d'un menuisier et d'une femme au foyer. Elle avait deux soeurs, dont une est décédée peu de temps avant la fin de la Seconde Guerre mondiale. En 1934, elle rejoignit le Bund Deutscher Mädel et en 1941, le NSDAP. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle est mobilisée en tant qu'opérateur radio dans le Deutsche Arbeitsfront (DAF) puis dans la Waffen-SS.  Du 21 avril au 7 juillet 1944, elle est radiotélégraphiste au camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau, où, du fait de ses fonctions, elle eu accès à de nombreux documents officiels et confidentiels sur la solution finale. Elle finie son service dans le camp de concentration de Natzweiler-Struthof, en Alsace jusqu'à la fin de la guerre. 

Après guerre

De la fin du conflit jusqu'au 18 juillet 1948, elle est internée, puis relâchée sans être inquiétée. À partir de 2015, le bureau du procureur allemand, en charge des affaires criminelles envisage de la faire traduire en justice, l'accusant d'avoir assisté à l'assassinat d'au moins 266.390 personnes au cours de son service à Auschwitz-Birkenau, mais est, en septembre 2016, reconnue incapable de répondre de ses actes devant le tribunal du fait de son âge.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article