Frederika de Hanovre

Publié le par Roger Cousin

Frederika Louise Thyra Victoria Margarita Sophia Olga Cecilia Isabella Christa de Hanovre, princesse de Hanovre puis, par son mariage, reine des Hellènes et princesse de Danemark est née le 18 avril 1917 à Blankenburg, Harz, en Allemagne, et est décédée le 6 février 1981 à Madrid, en Espagne.

Paul de Grèce et Frederika de Hanovre

Paul de Grèce et Frederika de Hanovre

Épouse du roi Paul Ier, elle fut reine de Grèce de 1947 à 1964. Frederika était la fille d'Ernest-Auguste III de Hanovre, duc de Brunswick-Lunebourg, et de son épouse la princesse Victoria-Louise de Prusse, seule fille du Kaiser Guillaume II d'Allemagne et de la Kaiserin née Augusta Viktoria de Schleswig-Holstein-Sonderburg-Augustenburg. Par sa mère, Frederika descendait de la reine Victoria du Royaume-Uni et était 34e dans l'ordre de succession au trône de Grande-Bretagne.

En 1936, à Berlin, alors qu'il venait assister aux Jeux Olympiques, le diadoque Paul de Grèce la demanda en mariage. Leurs fiançailles furent annoncées officiellement le 28 septembre 1937. Ils se marièrent le 9 janvier 1938 à Athènes. Paul et Frederika étaient cousins au sixième degré étant tous deux arrière petits-enfants de la reine Victoria.

Aux débuts de leur mariage, les époux habitèrent la Villa Psychiko dans la banlieue d'Athènes. Dix mois après le mariage, naquit Sophie, future reine d'Espagne, le 2 novembre 1938. Le 2 juin 1940, naquit leur fils Constantin, futur héritier du trône. En avril 1941, devant l'avancée des troupes Allemandes, la famille dut fuir pour la Crète, puis l'Afrique du Sud. C'est là que naquit Irène, dernière fille de Frederika, le 11 mai 1942. Le général Jan Smuts fut son parrain. La famille royale trouva refuge à Londres puis en Égypte en 1944.

Le 1er septembre 1946, un plébiscite restaura Georges II sur le trône de Grèce. Paul, Frederika et leurs enfants revinrent à la Villa Psychiko. Un an plus tard, Georges II mourut, et le 1er avril 1947, Paul succéda à son frère. Elle devint alors reine de Grèce en tant qu'épouse du roi Paul Ier (1947-1964). Pendant la guerre civile, Paul et Frederika furent d'ardents défenseurs de la cause monarchiste et multiplièrent les voyages, principalement en Grèce du Nord pour tenter de restaurer l'unité du pays, sous leur houlette. À la fin de la guerre, en août 1949, ils multiplièrent les voyages officiels à l'étranger, pour faire exister la Grèce sur le plan international : Yougoslavie de Tito, Italie, Allemagne fédérale, Liban, Éthiopie, Inde, Royaume-Uni et Etats-Unis.

Cependant, la reine fut l'objet d'attaques personnelles. On lui reprochait d'avoir appartenu aux Jeunesses hitlériennes ou d'avoir, lorsqu'elle était à l'école en Italie, défendu l'Allemagne nazie. On rappelait que trois de ses frères avaient servi dans la Wehrmacht. En 1953, elle fit la couverture de Life Magazine et de Time Magazine. Le 14 mai 1962, sa fille Sofía épousa à Athènes Juan Carlos, le futur roi d'Espagne. Le 6 mars 1964, le roi Paul mourut et son fils Constantin monta sur le trône. Frederika devint alors reine-mère du royaume de Grèce.

Le roi Constantin II épousa le 18 septembre 1964, la princesse Anne-Marie de Danemark, donnant ainsi une nouvelle reine à son pays. La reine-mère Frederika, fut cependant de tous les événements royaux, comme par exemple les baptêmes de ses petits-enfants, aussi bien à Madrid qu'à Athènes. Le coup d'État des colonels, puis l'abolition de la monarchie en 1974, obligèrent Frederika à prendre à nouveau le chemin de l'exil. La reine Frederika mourut le 6 février 1981 à Madrid, d'une crise cardiaque lors d'une opération de la cataracte. Elle est enterrée à Tatoï dans la banlieue d'Athènes. Son fils Constantin et sa famille furent exceptionnellement autorisés à séjourner quelques heures en Grèce pour assister aux funérailles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article