Dean Priscilla

Publié le par Mémoires de Guerre

Priscilla Dean est une actrice américaine (de cinéma muet principalement), née le 25 novembre 1896 à New York (État de New York), morte le 27 décembre 1987 à Leonia (New Jersey).

Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla
Dean Priscilla

Carrière

Fille d'acteurs de théâtre, Priscilla Dean débute au cinéma dans deux courts métrages sortis en 1912 (dont un réalisé par D. W. Griffith). Jusqu'en 1928, elle contribue à quatre-vingt-six films muets américains (dont de nombreux courts métrages réalisés par Louis Chaudet en 1916), notamment au sein d'Universal. Elle est surtout connue pour sa participation, entre 1918 et 1923, à neuf films de Tod Browning, dont The Virgin of Stamboul (1920, avec Wallace Beery), Les Révoltés (1920, avec Lon Chaney), Under Two Flags (en) (1922, avec James Kirkwood) et White Tiger (1923, avec Matt Moore) ; dans les deux premiers cités, elle joue également aux côtés de Wheeler Oakman, un temps son mari (divorce). Mentionnons aussi un court métrage avec Laurel et Hardy en 1927, En plein méli-mélo de Fred Guiol. Priscilla Dean se retire définitivement de l'écran après cinq films parlants, trois courts métrages en 1931, puis deux longs métrages en 1932. Le dernier est Klondike (en) de Phil Rosen, avec Thelma Todd et Lyle Talbot.

Filmographie

  • 1912 : A Blot on the 'Scutcheon de D. W. Griffith (court métrage)
  • 1914 : Maman (Mother) de Maurice Tourneur (court métrage)
  • 1916 : Bungling Bill's Burglar de John Francis Dillon (court métrage)
  • 1916 : The Social Pirates de James W. Horne
  • 1916 : Broke but Ambitious de Louis Chaudet
  • 1917 : Even As You and I de Lois Weber
  • 1917 : Somebody Lied de Ben F. Wilson (court métrage)
  • 1917 : Hand that Rocks the Craddle de Phillips Smalley et Lois Weber
  • 1917 : The Gray Ghost de Stuart Paton
  • 1918 : The Brazen Beauty de Tod Browning
  • 1918 : The Two-Soul Woman d'Elmer Clifton
  • 1918 : Which Woman ? de Tod Browning et Harry A. Pollard
  • 1918 : The Wildcat of Paris de Joseph De Grasse
  • 1918 : She hired a Husband de John Francis Dillon
  • 1919 : The Exquisite Thief de Tod Browning
  • 1919 : The Silk-Lined Burglar de John Francis Dillon
  • 1919 : The Wicked Darling de Tod Browning
  • 1919 : Forbidden de Phillips Smalley et Lois Weber
  • 1920 : The Virgin of Stamboul de Tod Browning
  • 1920 : Les Révoltés (Outside the Law) de Tod Browning
  • 1921 : Reputation de Stuart Paton
  • 1922 : Under Two Flags de Tod Browning
  • 1922 : Wild Honey de Wesley Ruggles
  • 1923 : Drifting de Tod Browning
  • 1923 : The Flame of Life d'Hobart Henley
  • 1923 : White Tiger de Tod Browning
  • 1924 : The Storm Daughter de George Archainbaud
  • 1924 : The Siren of Seville de Jerome Storm et Hunt Stromberg
  • 1925 : The Crimson Runner de Tom Forman
  • 1926 : The Danger Girl d'Edward Dillon
  • 1926 : Forbidden Waters d'Alan Hale
  • 1926 : The Speeding Venus de Robert Thornby
  • 1927 : Jewels of Desire de Paul Powell
  • 1927 : En plein méli-mélo (Slipping Wives) de Fred Guiol (court métrage)
  • 1927 : The Honorable Mr. Buggs de Fred Jackman (court métrage)
  • 1928 : All for Nothing de James Parrott (court métrage)
  • 1932 : Behind Stone Walls de Frank R. Strayer
  • 1932 : Klondike de Phil Rosen

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article