Huara Helba

Publié le par Roger Cousin

Helba Huara, née à Cuzco au Pérou en 1900 et morte en 1986, est une danseuse péruvienne.

Huara Helba Huara Helba

Helba Huara commence à danser à l'âge de neuf ans et se marie à l'âge de quatorze ans avec le journaliste péruvien Gonzalo Moré. De cette union elle a une fille, née en Argentine, Elsa Henriquez, artiste peintre et illustratrice, future épouse de Émile Savitry et future muse de Jacques Prévert qui leur rendra en 1958 un hommage en consacrant un poème à la mère et à la fille intitulé À Helba Huara, de tout cœur (Le silence soudain explose sous vos pas...). Elle eut toute sa vie une maladie mystérieuse, ce qui ne l'empêche pas de faire une carrière de soliste internationale.

Helba Huara fait le tour du monde avec son spectacle Nuits d'Espagne, conçu à Broadway en 1927. Arrivée en France en compagnie de sa fille et de son mari, en 1936, elle passe dans tous les théâtres parisiens : Théâtre du Vieux-Colombier, Théâtre Récamier, Théâtre de l'Alliance-Française, et effectua plusieurs tournées en province. Figure du tout-Paris de l'époque, elle se lie d'amitié avec l'écrivaine américaine d'origine franco-cubaine Anaïs Nin, qui entretiendra une liaison amoureuse avec elle et son mari Gonzalo Moré. Finissant par se fâcher avec Helba Huara, Anaïs Nin consacre alors sa vie amoureuse à son couple.

Spectacles

  • Incantation au Soleil par une princesse
  • Danses et légendes des Pays du Soleil
  • 1927 : Nuits d'Espagne, production Broadway, revue musicale
  • 1936 : au Théâtre Récamier
  • 1936 : au Théâtre du Vieux-Colombier

Publié dans Danseurs-Danseuses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article