Stickney Dorothy

Publié le par Mémoires de Guerre

Dorothy Stickney, née à Dickinson, Dakota du Nord, le 21 juin 1896, et décédée à New York le 2 juin 1998, est une actrice américaine.

Stickney Dorothy

Premières années

Stickney est née à Dickinson, dans le Dakota du Nord, mais en raison d’un problème de santé, elle n’a pas pu aller dans des endroits lumineux et a passé la majeure partie de son enfance à l’intérieur pour protéger ses yeux sensibles. Elle a été initiée à la lecture par des membres de sa famille qui lui ont lu les classiques. Parce qu’elle avait de la difficulté à lire, elle se concentrait sur des compétences comme la danse et l’élocution. Elle aimait aller au théâtre avec sa famille, et cela a suscité son intérêt pour être actrice. Grâce à plusieurs chirurgies oculaires, Stickney a pu poursuivre ses études et poursuivre une carrière dans le théâtre. 

Carrière

Stickney a chanté et dansé comme l’une des quatre Southern Belles du vaudeville et a commencé à jouer dans des sociétés d’actions estivales, y compris les Forsyth Players d’Atlanta au début des années 1920 avant d’épouser Howard Lindsay. En 1927, Stickney et Lindsay se sont mariés, et les deux sont restés mariés jusqu’à la mort de Lindsay en 1968. Stickney fait ses débuts à Broadway en 1926 dans The Squall et a une série de succès, jouant fréquemment des personnages excentriques. Elle était Liz, la femme de ménage folle, dans la version originale non musicale de Chicago, et Mollie Molloy, qui plonge par la fenêtre de la salle de presse, dans La Une. Avec des rôles de plus en plus importants, elle est passée à Philip Goes Forth, Another Language, On Borrowed Time, The Small Hours, To Be Continued et The Honeys. En 1940, Stickney a reçu le Barter Theatre Award pour "performance exceptionnelle pour un joueur américain" pour son rôle de Vinnie dans la vie avec son père, qui avait été écrit par son mari, Lindsay, qui a également joué en première partie. Le prix lui a été remis par Eleanor Roosevelt.

Elle est également apparue dans certains films et émissions de télévision, et a écrit plusieurs poèmes, y compris "You Are Not the Type" et "My Dressing Room". Elle a joué le rôle de la Reine dans la production télévisée originale de Cendrillon de Rodgers & Hammerstein, puis de Tante Abby dans la production télévisée Hallmark de 1962 d’Arsenic et Old Lace, mettant en vedette Boris Karloff. En 1961, elle est la deuxième récipiendaire du North Dakota Roughrider Award. Le 16 novembre 1966, Stickney apparaît au programme d’anthologie Stage 67 d’ABC dans la comédie musicale macabre Evening Primrose de Stephen Sondheim, sous le nom de Mme Monday, la chef des mannequins qui prennent vie tous les soirs dans un grand magasin. L’un de ses derniers rôles sur scène a été celui de Berthe dans le premier passage de Pippin à Broadway de 1972 à 1977. Elle succède en 1973 à Irene Ryan, décédée pendant la course. Elle a créé le rôle d’Emily Baldwin, l’une des sœurs Baldwin, dans le film télévisé The Homecoming : A Christmas Story, qui était le pilote des Waltons. En 1979, Stickney publie Opening and Closings, un mémoire qui relate sa longue carrière ainsi que son combat secret contre le trac. Stickney et Howard avaient une maison de longue date à Stanton, dans le New Jersey.

Décès

Elle est décédée le 2 juin 1998 à New York. Elle n’a eu ni enfants ni survivants de sa famille immédiate.

Filmographie

  • 1931 : My Sin : Mrs. Jenkins, the Landlady : Uncredited
  • 1931 : Working Girls : Loretta
  • 1932 : Wayward : Hattie
  • 1934 : Murder at the Vanities : Norma Watson
  • 1934 : The Little Minister : Jean
  • 1936 : The Moon's Our Home : Hilda
  • 1936 : And So They Were Married : Miss Peabody
  • 1938 : I Met My Love Again : Mrs. Emily Towner
  • 1939 : What a Life : Miss Wheeler
  • 1944 : The Uninvited : Miss Bird
  • 1948 : Miss Tatlock's Millions : Emily Tatlock
  • 1954 : The Great Diamond Robbery : Emily Drumman
  • 1956 : The Catered Affair : Mrs. Rafferty
  • 1959 : The Remarkable Mr. Pennypacker : Aunt Jane Pennypacker
  • 1962 : Arsenic & Old Lace : Abby Brewster : TV movie
  • 1970 : I Never Sang for My Father : Margaret Garrison
  • 1971 : The Waltons : Emily Baldwin : Episode: "The Homecoming: A Christmas Story" 

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article