Christie Julie

Publié le par Mémoires de Guerre

Julie Christie est une actrice britannique, née le 14 avril 1940 à Chabua, dans la région d'Assam, en Inde britannique. Elle devient une icône de mode et reste une des figures marquantes du « Swinging London » des années 1960. Elle collectionne les récompenses : Oscar, Golden Globe, BAFTA, Screen Actors Guild Awards, et reçoit le BAFTA Fellowship en 1997. 

Christie Julie

Débuts

Julie Frances Christie naît dans une plantation de thé, le Singlijan Tea Estate en Assam, où son père travaille. Elle est l'aînée des enfants de Rosemary (née Ramsden), peintre, et de Francis « Frank » St. John Christie, mais elle a une demi-sœur plus âgée, June, née d'une relation de son père avec une femme indienne travaillant dans la plantation. Frank et Rosemary Christie se séparent quand elle est encore enfant. Après le divorce de ses parents, Julie Christie part vivre avec sa mère dans une région rurale du pays de Galles. Elle est baptisée dans l'Église anglicane et fait ses études dans un pensionnat catholique de St Leonards-on-Sea, dans le Sussex de l'Est. Elle étudie également à Paris où elle perfectionne sa connaissance de la langue française. 

Carrière

Julie Christie fait ses débuts professionnels sur scène en 1957, dans des rôles à l'écran et à la télévision britannique. En lice pour le rôle de Honey Rider dans le premier film de la série des James Bond — James Bond 007 contre Dr No sorti en 1962 —, elle est récusée par le producteur Albert R. Broccoli au motif qu'elle a une poitrine trop petite. Elle commence sa carrière cinématographique dans deux comédies réalisées par Ken Annakin avant d'obtenir son premier rôle mineur mais marquant dans Billy le menteur de John Schlesinger : sur l'impulsion du Vogue britannique, elle est immédiatement promue au rang d’égérie de la mode, le magazine la décrivant comme « l'une des meilleures choses dans le film ». En 1966, elle gagne l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans Darling, à nouveau réalisé par Schlesinger et sorti en 1965. Ce rôle et son interprétation de Lara Antipova dans le film Le Docteur Jivago de David Lean d’après le livre de Boris Pasternak, sorti la même année, lui valent une célébrité mondiale.

Son style et sa garde-robe dans ce film influencent l'époque. Le magazine Life baptise l'année 1965 comme « L'Année de Julie Christie »5 et deux ans plus tard souligne que « ce que porte Julie Christie a plus d'impact sur la mode que tous les vêtements des dix femmes les mieux habillées au monde ». Dans les années qui suivent, Julie Christie travaille beaucoup. Son cachet par film avoisine alors les 400 000 $. Elle tient deux rôles dans Fahrenheit 451 de François Truffaut, avant de tourner pour la troisième fois sous la direction de John Schlesinger dans Loin de la foule déchaînée. Parmi ses autres films notables, on compte Petulia de Richard Lester, Le Messager de Joseph Losey, John McCabe de Robert Altman, Ne vous retournez pas de Nicolas Roeg,

Le ciel peut attendre de Warren Beatty et Chaleur et Poussière de James Ivory, ce qui lui donne l'occasion de tourner dans son pays natal. Elle fait partie du jury international lors de la Berlinale 1979. Elle proteste à l'occasion contre la présentation du film, Voyage au bout de l'enfer relatif à la guerre du Viet-Nam. Elle y perçoit une apologie de la machine de guerre américaine contre un petit peuple luttant pour sa liberté. À partir du milieu des années 1980, elle se fait plus rare à l'écran. Ses interprétations dans L'Amour... et après d'Alan Rudolph et Loin d'elle de Sarah Polley lui valent chacune une nomination aux Oscars. Elle tient de petits rôles dans deux films français, Les Quarantièmes rugissants en 1982 avec Jacques Perrin en navigateur et Belphégor, le fantôme du Louvre avec Sophie Marceau en 2001. Dans les années 2000, elle est à l'affiche de deux grosses productions anglo-saxonnes : Troie dans lequel elle joue Thétis et Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban où elle joue Madame Rosmerta. 

Vie personnelle

Au début des années 1960, Julie Christie a eu une relation sentimentale avec l'acteur Terence Stamp. Puis a été en couple avec Don Bessant, lithographe et professeur d'arts plastiques, de décembre 1962 à mai 1967, avant d'être la compagne de l'acteur Warren Beatty durant sept ans (1967-1974). En 1975, séparée de Warren Beaty, dont elle ne supporte plus les infidélités, elle disparaît pendant plusieurs années pour s'engager dans des combats écologistes, féministes et anti-nucléaire. Elle patronne la Campagne de Solidarité Palestine.

Julie Christie est mariée au journaliste Duncan Campbell ; ils vivent ensemble depuis 1979, mais la date de leur mariage est contestée. En janvier 2008, plusieurs médias ont rapporté que le couple s'était marié discrètement en Inde deux mois plus tôt, en novembre 2007, ce que Julie Christie a qualifié de « non-sens », ajoutant : « Je suis mariée depuis quelques années. Ne croyez pas ce que vous lisez dans les journaux." 

Nominations et récompenses

En 1966 elle reçoit l'Oscar de la meilleure actrice6. En 2007 avec Loin d'elle , elle reçoit une nomination aux Oscars mais c'est Marion Cotillard qui remportera la récompense pour La Môme. Le 5 Décembre 2007, elle remporte 'the Best Actress Award" du National Board of Review pour la participation au film Away from Her. Elle remporte le Golden Globe Award for Best Actress - Motion Picture Drama, le Screen Actors Guild Award for Outstanding Performance by a Female Actor in a Leading Role et le Genie Award pour le même film. Le 22 Janvier 2008, elle reçoit sa quatrième nomination aux Oscars. 

Christie Julie

Filmographie

  • 1962 : Ma douce tigresse (Crooks Anonymous) de Ken Annakin : Babette La Verne
  • 1962 : La Merveilleuse Anglaise (The Fast Lady) de Ken Annakin : Claire Chingford
  • 1963 : Billy le menteur (1963) de John Schlesinger : Liz, la seule fille qui comprend Billy
  • 1965 : Darling de John Schlesinger : Diana Scott
  • 1965 : Le Jeune Cassidy de Jack Cardiff et John Ford : Daisy Battles
  • 1965 : Le Docteur Jivago de David Lean : Larissa Antipova (« Lara »)
  • 1966 : Fahrenheit 451 de François Truffaut : Clarisse / Linda Montag
  • 1967 : Loin de la foule déchaînée de John Schlesinger : Bathsheba Everdene
  • 1968 : Petulia de Richard Lester : Petulia Danner
  • 1970 : À la recherche de Gregory (In search of Gregory) de Peter Wood : Catherine Morelli
  • 1970 : John McCabe de Robert Altman : Constance Miller
  • 1970 : Le Messager de Joseph Losey : Marian - Lady Trimingham
  • 1973 : Ne vous retournez pas de Nicolas Roeg : Laura Baxter
  • 1975 : Shampoo (1975) de Hal Ashby : Jackie Shawn
  • 1975 : Nashville de Robert Altman : elle-même
  • 1977 : Génération Proteus de Donald Cammell : Susan Harris
  • 1978 : Le ciel peut attendre de Warren Beatty : Betty Logan
  • 1981 : Mémoires d'une survivante de David Gladwell : ‘D’
  • 1982 : Les Quarantièmes rugissants de Christian de Chalonge : Catherine Dantec
  • 1982 : Le Retour du soldat (The Return of the Soldier) de Alan Bridges : Kitty Baldry
  • 1983 : Chaleur et Poussière de James Ivory : Anne (1982)
  • 1983 : The Gold Diggers de Sally Potter : Ruby
  • 1983 : Separate Tables (téléfilm) de John Schlesinger
  • 1986 : Miss Mary (en) de María Luisa Bemberg
  • 1986 : Champagne amer de Ridha Béhi : Betty Rivière
  • 1986 : Les Coulisses du pouvoir de Sidney Lumet : Ellen Freeman
  • 1987 : Yilmaz Guney: His Life, His Films de Jane Cousins-Mills (apparition dans un documentaire)
  • 1987 : Les liens du sang de Bernhard Sinkel : Charlotte Deutz
  • 1988 : Dernier voyage en Malaisie (téléfilm) de Jerry London
  • 1990 : Fools of Fortune de Pat O'Connor
  • 1992 : The Railway Station Man (en) (téléfilm) de Michael Whyte
  • 1996 : Hamlet de Kenneth Branagh : Gertrude, la reine
  • 1996 : Cœur de dragon de Rob Cohen : la reine Aislinn
  • 1997 : L'Amour... et après (Afterglow) d'Alan Rudolph : Phyllis Mann
  • 2000 : Il était une fois Jésus de Derek Hayes et Stanislav Sokolov : Rachel
  • 2001 : Belphégor, le fantôme du Louvre de Jean-Paul Salomé : Glenda Spender
  • 2001 : No Such Thing de Hal Hartley
  • 2002 : Autour de Lucy de Jon Sherman : Dori, la mère de Lucy
  • 2004 : Troie de Wolfgang Petersen : Thétis
  • 2004 : Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban d'Alfonso Cuarón : madame Rosmerta
  • 2004 : Neverland de Marc Forster : Emma du Maurier
  • 2005 : The Secret Life of Words d'Isabel Coixet : Inge
  • 2007 : Loin d'elle de Sarah Polley : Fiona Anderson
  • 2009 : New York, I Love You (film collectif) : Isabelle Allen, la cantatrice au grand hôtel
  • 2009 : 1939 de Stephen Poliakoff : Elizabeth, la tante d'Anne
  • 2011 : Le Chaperon rouge (2011) de Catherine Hardwicke : Mère-Grand
  • 2011 : Hello Darkness de Richard Glatzer et Wash Westmoreland
  • 2013 : Sous surveillance de Robert Redford : Mimi Lurie
  • 2018 : The Bookshop d'Isabel Coixet : La voix de Christine âgée (en VO)

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article