Aloisi Irene

Publié le par Mémoires de Guerre

Irene Aloisi née à Milan le 20 mai 1925 et morte à Rome le 1er janvier 1980 est une actrice italienne.

Johnny Dorelli (Giorgio Guidi) s'entretient avec l'actrice et animatrice italienne d'origine française Catherine Spaak aux côtés de l'actrice italienne Irene Aloisi et de deux autres acteurs lors des répétitions de la comédie Aspettando Jo. Reggio d'Émilie, octobre 1968

Johnny Dorelli (Giorgio Guidi) s'entretient avec l'actrice et animatrice italienne d'origine française Catherine Spaak aux côtés de l'actrice italienne Irene Aloisi et de deux autres acteurs lors des répétitions de la comédie Aspettando Jo. Reggio d'Émilie, octobre 1968

Carrière

Irene Aloisi née à Milan le 20 mai 1925, a commencé sa carrière en 1954 à l'âge de vingt-neuf ans. Elle a joué, surtout dans les comédies, la dame bourgeoise, la petite amie de l'héroïne, ou la citoyenne un peu capricieuse et bien élevée. Elle a joué dans une vingtaine de films jusqu'au milieu des années 1970. Elle a aussi joué dans des téléfilms comme Orgoglio e pregiudizio (1957) sous la direction de Daniele D'Anza, La cittadella (1964) d'Anton Giulio Majano et dans la série Vivere insieme , jouant sous la direction de Antonio De Gregorio et Giuliana Berlinguer. Sur scène, elle a joué au Teatro Alessandro Bonci à Cesena en 1959/1960 et à Milan sous Carlo Terrón en 1963. 

Filmographie

  • 1954 : Peppino e la vecchia signora, de Piero Ballerini
  • 1954 : Ces demoiselles du téléphone (Le signorine dello 04), de Gianni Franciolini
  • 1955 : La ragazza di Via Veneto, de Marino Girolami
  • 1958 : Le bellissime gambe di Sabrina, de Camillo Mastrocinque
  • 1959 : Roulotte e roulette, de Turi Vasile
  • 1960 : Ça s'est passé à Rome (La giornata balorda), de Mauro Bolognini
  • 1960 : Il sicario, de Damiano Damiani
  • 1961 : Gli attendenti, de Giorgio Bianchi (1961)
  • 1961 : Totò, Peppino e... la dolce vita, de Sergio Corbucci
  • 1963 : Les Heures de l'amour (Le ore dell'amore), de Luciano Salce
  • 1964 : Amore mio, de Raffaello Matarazzo
  • 1969 : Puro siccome un Angelo papà mi fece monaco... di Monza, de Giovanni Grimaldi
  • 1970 : Cerca di capirmi, de Mariano Laurenti
  • 1971 : Le tue mani sul mio corpo, de Brunello Rondi
  • 1971 : La lunga ombra del lupo, de Gianni Manera
  • 1976 : Bruciati da cocente passione, de Giorgio Capitani

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article