Klingberg Marcus

Publié le par Mémoires de Guerre

Abraham Marek Marcus Klingberg, né le 7 octobre 1918 à Varsovie et mort le 30 novembre 2015 à Paris, est un agent du KGB installé en Israël.

Klingberg Marcus
Klingberg Marcus
Klingberg Marcus
Klingberg Marcus

Issu d’une famille juive polonaise religieuse, il abandonne la religion de ses pères et de ses grands-pères rabbins pour embrasser le communisme. Âgé de 21 ans, il rejoint l'URSS où il devient médecin. Il reçoit une formation d'épidémiologiste à l'université de Minsk. Sa famille ayant péri au camp d'extermination de Treblinka en 1943, Marcus Klingberg retourne après la guerre en Pologne, se marie avec Wanda, s'installe en Suède et fait son Alya pendant la guerre israélo-arabe de 1948-1949. Il sert dans les services de santé de l'armée israélienne jusqu’au rang de lieutenant-colonel. Il intègre l'Institut israélien de recherche en biologie (IIRB) de Ness Ziona en 1957, qui abrite depuis 1952 des laboratoires aux activités secrètes sur des armes biologiques. Il exerce d'importantes responsabilités.

Arrêté en 1983, il écope de 20 ans de prison, la peine maximale, pour avoir transmis pendant près de 30 ans des documents secrets à l'Union soviétique. Il est incarcéré à la prison centrale d'Ashkelon. Le scandale est tel qu'il est écroué sous le patronyme de « Abraham Grinberg » afin que ses geôliers ignorent son identité. Il ne fournira pas de motifs cohérents à sa trahison. En 1998, il est libéré par un tribunal de Beersheva, mais assigné à résidence, et toujours considéré comme un « danger » pour la sécurité de son pays. D’après son avocat, Avigdor Feldman, Israël souhaitait éviter qu'il meure en prison. En 2003, avec l'aide d'un avocat parisien, Me Antoine Comte, il est autorisé à quitter Israël et s'installe à Paris près de sa fille, Sylvie. Ses cendres ont été déposées au columbarium du cimetière du Père-Lachaise (case n°6964).

Publié dans Espions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article