Les Amours d'une blonde

Publié le par Miloš Forman

Les Amours d'une blonde (Lásky jedné plavovlásky) est un film tchécoslovaque réalisé par Miloš Forman, sorti en 1965. Une petite ville près de Prague. La plupart des ouvrières de l'usine de chaussures vivent dans un foyer. Elles s'ennuient. La ville manque d'hommes célibataires, jeunes et séduisants. Pour remonter le moral de ses consoeurs, Andula raconte ses flirts à ses compagnes de chambre. Lorsqu'un contingent de réservistes arrive pour des grandes manoeuvres, un bal est organisé, afin de faciliter les rencontres. C'est un échec. Sauf pour Andula, qui a passé la nuit avec le pianiste. Amour d'un soir ou amour de sa vie, Andula hésite à concrétiser une relation dont l'issue s'avère incertaine...

Les Amours d'une blonde de Miloš Forman avec Hana Brejchová - Vladimír Pucholt
Les Amours d'une blonde de Miloš Forman avec Hana Brejchová - Vladimír Pucholt
Les Amours d'une blonde de Miloš Forman avec Hana Brejchová - Vladimír Pucholt
Les Amours d'une blonde de Miloš Forman avec Hana Brejchová - Vladimír Pucholt

Les Amours d'une blonde de Miloš Forman avec Hana Brejchová - Vladimír Pucholt

Fiche technique

  • Titre : Les Amours d'une blonde
  • Titre original : Lásky jedné plavovlásky
  • Réalisation : Miloš Forman, assisté d'Ivan Passer
  • Scénario : Miloš Forman et Jaroslav Papoušek
  • Production : Doro Vlado Hreljanovic et Rudolf Hájek
  • Musique : Evzen Illín
  • Photographie : Miroslav Ondříček
  • Montage : Miroslav Hájek
  • Pays d'origine : Tchécoslovaquie
  • Format : Noir et blanc - 1,85:1 - Mono - 35 mm
  • Durée : 84 minutes
  • Date de sortie : Italie : 26 août 1965 (Mostra de Venise), France : 15 septembre 1965, Tchécoslovaquie : 12 novembre 1965

Distribution

  • Hana Brejchová : Andula
  • Vladimír Pucholt : Milda
  • Vladimír Menšík : Vacovsky
  • Ivan Kheil : Manas
  • Jirí Hrubý : Burda
  • Milada Jezková : Milda's Mother
  • Josef Sebanek : Milda's Father
  • Josef Kolb : Prkorny
  • Marie Salacová : Marie
  • Jana Novaková : Jana
  • Jarka Crkalová : Jaruska
  • Tána Zelinková : Girl
  • Zdena Lorencová : Zdena
  • Jan Vostrcil : Colonel
  • Antonín Blazejovský : Tonda

Critique lors de la sortie en salle le 19/03/2005 Par Jacques Siclier

Près de Prague, les ouvrières d'une usine de chaussures vivent en foyer. La ville manque d'hommes, ils sont mariés ou vieux. Le directeur de l'usine fait venir un contingent de réservistes pour les grandes manoeuvres. Ils ne sont ni beaux ni jeunes. Le bal organisé pour des rencontres avec les ouvrières est un fiasco. Pourtant, la blonde Andula a remarqué Milda, le pianiste de l'orchestre. Ils passent une nuit ensemble. Andula décide de le suivre à Prague.

Milos Forman (Hair, Amadeus, Valmont...) n'avait pas encore découvert l'Amérique. Leader de la Nouvelle Vague tchèque, il venait de signer un film incisif sur la jeunesse de son pays, L'As de pique. Ici, il évoque avec une belle franchise les relations sentimentales et sexuelles, le désir, l'a

mour, les rêves et les mensonges. La première partie du film, dans la ville ouvrière, est traitée sur un ton satirique et burlesque. Ensuite, les mésaventures d'Andula à Prague ont quelque chose d'amer et de féroce, avec la mainmise des parents et de l'autorité. Contrairement à ce qu'ont pensé alors certains critiques français, Les Amours d'une blonde n'était pas un film intimiste et charmant, mais une oeuvre acerbe, dans laquelle le réalisateur mêlait les genres avec brio, et s'opposait avec une sorte de violence au réalisme officiel. Solitude, contraintes sociales, aspirations de la jeunesse étouffée par le système étatique : c'était même, carrément, un pamphlet. Toujours remarquable.

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article