Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Revue de presse de l'Histoire - La Seconde guerre mondiale le cinéma les acteurs et les actrices de l'époque - les périodes de conflits mondiaux viètnamm corée indochine algérie, journalistes, et acteurs des médias

Rivelles Amparo

María Amparo Rivelles y Ladrón de Guevara, née le 11 février 1925 à Madrid – morte le 7 novembre 2013 dans la même ville, plus connue sous le nom d’Amparo Rivelles, est une actrice espagnole. 

Rivelles Amparo

Carrière

Actrice

Elle a été une matriarche d'une des sagas familiales les plus populaires du théâtre espagnol et, surtout , elle était synonyme d'élégance dans sa vie et dans son profession. Elle appartenait à  une grande dynastie. Petite-fille de Joseph Rivelles et Amparo Guillén, elle était  la fille de Rafael et Maria Fernanda Rivelles Ladron de Guevara, acteurs. Débuts au théâtre à 13 ans, en compagnie de sa mère et au cinéma à 15 ans, dans des films remarquables comme Malvaloca. Contrat avec la société de production CIFESA et elle deviendra un visage très populaire dans son pays. Elle travaillera alors avec de prestigieux réalisateurs Espagnols tels  Espagnol Rafae l Gil, López Rubio, García Sánchez et Juan de Orduna, mais également sur les ordres d' Orson Welles dans la version espagnole de Mr. Arkadin (1955), avec  Tulio Demicheli dans LA HERIDA LUMINOSA. Elle  a vécu pendant 24 ans au Mexique, où elle s'installe en 1957 et travaille  pour le théâtre, le cinéma et la télévision. A son retour en Espagne elle sera du  succès de la série télévisée Les joies et des ombres (1981), basé sur le roman de Gonzalo Torrente Ballester, où son frère Carlos Larrañaga a eu le rôle principal.

Elle  sera également une Grande dame du théâtre et elle a reçu tous les grands prix, dont le prix du théâtre national 'Pepe Isbert »en 2004. Prix National de Théâtre en 1996, la Médaille d'or des Beaux- Arts Theatre Award Ercilla (2003) et le Prix Mayte. En 2006 on lui  a  décerné la Médaille d'Honneur Cinema Writers Circle et elle a été la première actrice espagnole nommée Docteur Honoris Causa par une université : Polytechnique de Valence en 2005.Une blessure au dos lui fit prendre sa retraite. Goya de la meilleure actrice en 1986 pour HAY QUE DESHACER LA CASA, dirigé par José Luis García Sánchez de la pièce éponyme de Sebastian Junyent. A la télévision, citons la série LA REGENTA  à la télévision,  Doña Mariana, une femme à laquelle il faut compter, avec plus de caractère que n'importe quel homme.

Filmographie

  • El olor de las manzanas (1999)
  • Sombras y luces. Cien años de cine español (1996)
  • El día que nací yo (1991)
  • Esquilache (1989)
  • La coquito (1977)
  • ¿Quién mató al abuelo? (1971)
  • El juicio de los hijos (1970)
  • Una vez un hombre... (1970)
  • La cruz de Marisa Cruces (1969)
  • Anita de Montemar (1969)
  • Los problemas de mamá (1968)
  • El dia de las madres (1968)
  • Cuando los hijos se van (1968)
  • La casa de las muchachas (1968)
  • Los novios de mis hijas (1964)
  • La mujer dorada
  • Un ángel tuvo la culpa (1960)
  • El Esqueleto de la señora Morales (1960)
  • El amor que yo te di (1959)
  • The Battalion in the Shadows (1957)
  • Mr. Arkadin (1955)
  • El indiano (1954)
  • The Lioness of Castille (1951)
  • Dawn of America (1951)
  • Woman to Woman (1950)
  • The Duchess of Benameji (1949)
  • The Sunless Street (1948)
  • Si te hubieses casado conmigo (1948)
  • Fuenteovejuna (1947)
  • Anguish (1947)
  • The Faith (1947)
  • The Nail (1944)
  • Eugenia de Montijo (1944)
  • Eloisa Is Under an Almond Tree (1943)
  • Deliciosamente tontos (1943)
  • A Famous Gentleman (1943)
  • Malvaloca (1942)
  • We Thieves Are Honourable (1942)
  • Heart of Gold (1941)

Article Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Amparo_Rivelles

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article