Gran Torino

Publié le par Clint Eastwood

Gran Torino est un film américain réalisé et produit par Clint Eastwood, sorti en 2008. Walt Kowalski est un ancien de la guerre de Corée, un homme inflexible, amer et pétri de préjugés surannés. Après des années de travail à la chaîne, il vit replié sur lui-même, occupant ses journées à bricoler, traînasser et siroter des bières. Avant de mourir, sa femme exprima le voeu qu'il aille à confesse, mais Walt n'a rien à avouer, ni personne à qui parler. Hormis sa chienne Daisy, il ne fait confiance qu'à son M-1, toujours propre, toujours prêt à l'usage... Ses anciens voisins ont déménagé ou sont morts depuis longtemps. Son quartier est aujourd'hui peuplé d'immigrants asiatiques qu'il méprise, et Walt ressasse ses haines, innombrables - à l'encontre de ses voisins, des ados Hmong, latinos et afro-américains "qui croient faire la loi", de ses propres enfants, devenus pour lui des étrangers. Walt tue le temps comme il peut, en attendant le grand départ, jusqu'au jour où un ado Hmong du quartier tente de lui voler sa précieuse Ford Gran Torino... Walt tient comme à la prunelle de ses yeux à cette voiture fétiche, aussi belle que le jour où il la vit sortir de la chaîne. Lorsque le jeune et timide Thao tente de la lui voler sous la pression d'un gang, Walt fait face à la bande, et devient malgré lui le héros du quartier. Sue, la soeur aînée de Thao, insiste pour que ce dernier se rachète en travaillant pour Walt. Surmontant ses réticences, ce dernier confie au garçon des "travaux d'intérêt général" au profit du voisinage. C'est le début d'une amitié inattendue, qui changera le cours de leur vie. Grâce à Thao et sa gentille famille, Walt va découvrir le vrai visage de ses voisins et comprendre ce qui le lie à ces exilés, contraints de fuir la violence... comme lui, qui croyait fermer la porte sur ses souvenirs aussi aisément qu'il enfermait au garage sa précieuse Gran Torino... 

Gran Torino de Clint Eastwood
Gran Torino de Clint Eastwood

Gran Torino de Clint Eastwood

Fiche technique

  • Titre original : Gran Torino
  • Réalisation : Clint Eastwood
  • Premier assistant réalisateur : Donald Murphy
  • Second assistant réalisateur : Peter Dress
  • Scénario : Nick Schenk, d'après une histoire de Dave Johannson et Nick Schenk
  • Direction artistique : John Warnke
  • Musique originale : Kyle Eastwood et Michael Stevens
  • Chanson " Gran Torino "
  • Interprété par Clint Eastwood écrite par Clint Eastwood, Jamie Cullum, Kyle Eastwood et Michael Stevens
  • Décors : James J. Murakami
  • Costumes : Deborah Hopper
  • Photographie : Tom Stern
  • Montage : Joel Cox et Gary D. Roach
  • Production : Clint Eastwood, Bill Gerber et Robert Lorenz
  • Producteurs exécutifs : Jenette Kahn, Tim Moore et Adam Richman
  • Société de production : Malpaso Productions, Warner Bros., Double Nickel Entertainment, Gerber Pictures, Media Magik Entertainment, Village Roadshow Pictures, WV Films IV, avec l'association de Matten Productions
  • Distribution : Warner Bros.
  • Budget : 33 millions de dollars
  • Pays d'origine : États-Unis
  • Langues originales : anglais et secondairement hmong
  • Format : couleur (Technicolor) — 35 mm — 2,39:1 — son DTS / Dolby Digital / SDDS
  • Genre : drame, thriller
  • Durée : 112 minutes
  • Dates de sortie : États-Unis : 17 décembre 2008 (sortie limitée), 9 janvier 2009 (sortie nationale), France : 25 février 2009

Distribution

  • Clint Eastwood (VF : Hervé Jolly ; VQ : Hubert Fielden) : Walt Kowalski
  • Bee Vang (VF : Thomas Sagols ; VQ : Nicholas Savard L'Herbier) : Thao, l'adolescent hmong voisin de Walt
  • Ahney Her (VF : Philippa Roche ; VQ : Catherine Bonneau) : Sue, la sœur aînée de Thao
  • Christopher Carley (en) (VF : Valéry Schatz ; VQ : Philippe Martin) : le Père Janovich
  • John Carroll Lynch (VF : Jean-François Roubaud ; VQ : Jean-Marie Moncelet) : Martin, le coiffeur « rital »
  • Doua Moua (VF : Alexandre Nguyen ; VQ : Gabriel Lessard) : Fong / Spider, le cousin de Thao membre du gang
  • Scott Eastwood : Trey, l'ami de Sue
  • Brian Haley (VF : Frédéric Popovic ; VQ : Tristan Harvey) : Mitch Kowalski, fils de Walt
  • Geraldine Hughes (VF : Solange Boulanger ; VQ : Michèle Lituac) : Karen Kowalski, femme de Mitch
  • Dreama Walker (VQ : Laurie Mastropietro) : Ashley Kowalski, fille de Mitch
  • Brian Howe (VF : Éric Missoffe ; VQ : Denis Roy) : Steve Kowalski, fils de Walt
  • William Hill (VQ : Sylvain Hétu) : Tim Kennedy, le chef de chantier
  • Brooke Chia Thao : Vu, la mère de Thao
  • Chee Thao : la grand-mère
  • Choua Kue : Youa, la jeune fille attirée par Thao
  • Cory Hardrict (VF : Mohamed Sanou ; VQ : Paul Sarrasin) : Duke, l'un des agresseurs de Sue.

La critique par Louis Guichard

Clint Eastwood surjoue d’abord le vieux réac raciste, veuf et retraité des usines Ford, coincé dans la banlieue de Detroit auprès de voisins qu’il déteste : non plus ceux, bien blancs, d’autrefois, mais des Asiatiques… Après un geste musclé et protecteur, il devient pourtant un demi-dieu pour les gens du quartier, qui se mettent à le couvrir de cadeaux. Un vrai happening burlesque. Les règlements de comptes entre bandes n’en restent pas là, et le vétéran non plus. Il se prend d’affection (bourrue, cela va sans dire) pour un ado « face de citron », comme il les appelle. Au point de déshériter ses propres enfants…

Bref, Eastwood peaufine sa statue. Moins de narcissisme (ce qu’il faut quand même) et davantage de souci du monde après lui : le personnage est hanté par sa fin prochaine. Moment lumineux où le vieil homme fait retaper par son petit protégé une baraque en ruine et lui transmet le goût du travail, de l’action. C’est bien l’héritage d’Eastwood lui-même, qui, sur les traces des grands pionniers de Hollywood, a souvent formulé ainsi sa ­devise : « Je fais les choses, c’est tout. »

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article