Une femme aux abois

Publié le par Max Pécas

Une femme aux abois, également intitulé La Prisonnière du désir ou Désirs sauvages, est un film français réalisé par Max Pécas, sorti en 1967.  Une jeune femme au passé chargé, mais qui s'est acheté une conduite en épousant un riche industriel, fait tout de même quelques galantes escapades à la campagne en l'absence de son mari. L'une de celles-ci est troublée par l'arrivée d'un truand qu'elle connut autrefois et qui utilise l'argument de cette ancienne liaison pour qu'elle ne le dénonce pas à la police. Ce truand a en effet tué un encaisseur pour le voler. Mais le magot lui échappe. Il trouve la mort dans un règlement de comptes à la mitraillette avec d'autres truands qui avaient été alertés par sa complice involontaire et poursuivaient, en même temps qu'une vengeance, les millions dérobés.

Une femme aux abois de Max Pécas
Une femme aux abois de Max Pécas

Une femme aux abois de Max Pécas

Fiche technique

  • Titre : Une femme aux abois
  • Titres alternatifs : La Prisonnière du désir ou Désirs sauvages
  • Réalisation : Max Pécas
  • Scénario : Jean-Patrick Manchette et Max Pécas
  • Photographie : Robert Lefebvre
  • Son : Jean-Jacques Grandmougin
  • Montage : Nicole Cayatte
  • Musique : Louiguy
  • Société de production : Les Films du Griffon - Unicité
  • Pays d'origine : France
  • Durée : 75 minutes
  • Date de sortie : France : 28 juin 1967

Distribution

  • Claude Cerval : Maurice Ferry
  • Marie-Christine Weill : Claudine
  • Sylvie Coste : Evelyne
  • Pierre Tissot : Marco
  • Alain Chevallier : Bob
  • Milarka Nervi : Lou
  • Dominique Santarelli : le commissaire

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article