Giovanni Fusco

Publié le par Mémoires de Guerre

Giovanni Fusco (né le 10 octobre 1906 à Sant'Agata de' Goti, dans la province de Bénévent, en Campanie, Italie - mort à Rome le 1er juin 1968) est un compositeur italien de musiques de films. Son nom est étroitement lié à celui de Michelangelo Antonioni. 

Giovanni Fusco

Carrière

Son nom est étroitement lié à celui de Michelangelo Antonioni. 

Distinctions

  • 1951 : Ruban d'argent de la meilleure musique du Syndicat national des journalistes de cinéma italiens, pour Chronique d'un amour
  • 1961 : Ruban d'argent de la meilleure musique du Syndicat national des journalistes de cinéma italiens, pour L'Avventura

Filmographie

  • 1937 : Il dottor Antonio d'Enrico Guazzoni
  • 1945 : Il sole di Montecassino de Giuseppe Maria Scotese
  • 1950 : Chronique d'un amour (Cronaca di un amore) de Michelangelo Antonioni
  • 1953 : Fille d'amour (Traviata 53) de Vittorio Cottafavi
  • 1953 : Le Marchand de Venise de Pierre Billon
  • 1955 : Les Égarés (Gli sbandati) de Francesco Maselli
  • 1957 : Le Cri (Il grido) de Michelangelo Antonioni
  • 1959 : Hiroshima mon amour de Alain Resnais
  • 1960 : L'avventura de Michelangelo Antonioni
  • 1960 : La Princesse du Nil (La donna dei Faraoni) de Victor Tourjanski
  • 1960 : Jeux précoces (Il rossetto) de Damiano Damiani
  • 1960 : Les Dauphins (I delfini) de Francesco Maselli
  • 1960 : La Vallée des pharaons (Il sepolcro dei re) de Fernando Cerchio
  • 1962 : L'Éclipse (L'eclisse) de Michelangelo Antonioni
  • 1963 : Il mare de Giuseppe Patroni Griffi
  • 1963 : La Corruption (La corruzione) de Mauro Bolognini
  • 1963 : Milano nera de Gian Andrea Rocco
  • 1964 : Les Deux Rivales (Gli indifferenti) de Francesco Maselli
  • 1964 : Les Pirates de la Malaisie (I pirati della Malesia) de Umberto Lenzi
  • 1964 : Le Désert rouge (Il deserto rosso) de Michelangelo Antonioni
  • 1966 : La Guerre est finie de Alain Resnais
  • 1968 : Le tueur frappe trois fois (La morte non ha sesso) de Massimo Dallamano
  • 1968 : Jarretière Colt (Giarrettiera Colt) de Gian Andrea Rocco
  • 1970 : L'Aveu de Costa-Gavras

Publié dans Musiciens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article