Le Groignec Jacques

Publié le par Roger Cousin

Le Groignec Jacques Jaques Le Groignec est un officier général français, né le 12 octobre 1918 à Nouméa et décédé le 22 janvier 2009. Entré à l'École de l'air en 1937, participe à tous les conflits majeurs dans lesquels la France est engagée à partir de 1939. Fidèle au maréchal Pétain, il combat en Syrie contre les Anglais. Mais, après le débarquement anglo-américain en Afrique du Nord, l'Armée Française d'Afrique du Nord rejoint les Alliés, et Jacques Le Groignec intègre les forces aériennes. À la fin de la guerre, il commande une escadrille de Spitfire au sein d'un groupe de chasse issu de l'armée d'Afrique, notamment au mois de mars 1945, lorsque le front est à Cologne. Six fois cité contre la Luftwaffe, pour faits d'armes, notamment le 18 juin 1940.

Commandant d'escadrille, puis d'escadron et d'escadre de chasse, il poursuit, à la sortie de l'École de guerre, une carrière opérationnelle. Après avoir participé à la guerre d'Indochine, à la guerre d'Algérie, et à la Crise du canal de Suez, il a dirigé pendant trois ans les études du Centre des hautes études militaires (CHEM), puis est nommé, en 1970, général de corps aérien et membre du Conseil supérieur de l'Air. Il achève sa carrière active en 1974, au poste de commandant de la Défense aérienne. D'octobre 2000 à son décès, il fut président de l'Association pour défendre la mémoire du maréchal Pétain (ADMP). Il était également proche de l'Action française.


Publié dans Militaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article