Sommer Gerhard

Publié le par Mémoires de Guerre

Gerhard Sommer (24 juin 1921 – 2019) était un SS-Untersturmführer (sous-lieutenant) allemand de la 16e division SS Panzergrenadier Reichsführer-SS qui a été impliqué dans le massacre de 560 civils le 12 août 1944 dans le village italien de Sant’Anna di Stazzema. Il figurait sur la liste du Centre Simon Wiesenthal des criminels de guerre nazis les plus recherchés. 

Sommer Gerhard

Carrière

Sommer est né à Hambourg en juin 1921. En juillet 1933, à l’âge de 12 ans, Sommer devient membre des Hitlerjugend (Jeunesses Hitlériennes), où il obtient le grade de Jungzugführer (jeune chef de peloton) dans le Deutsches Jungvolk. Le 1er septembre 1939, à l’âge de 18 ans, il rejoint le parti nazi (NSDAP) et s’enrôle en octobre dans le Waffen-SS. Sommer a combattu dans la 1ère Division SS Leibstandarte SS Adolf Hitler dans les Balkans et en Ukraine. Il a été blessé deux fois et a reçu la Croix de fer 2ème classe. En 1943, Sommer a demandé le grade de SS-Reserveführer. Après sa formation à Proschnitz, il est nommé SS-Untersturmführer le 30 janvier 1944. Il a servi comme Zugführer et plus tard comme Kompanieführer dans la 7e Kompanie des II. Bataillons/SS-Panzergrenadier-Regiment 35. Le 19 août 1944, il reçoit la Croix de Fer 1ère classe. Vers la fin de la guerre, Sommer servit dans la 4e Brigade de panzergrenadiers volontaires SS des Pays-Bas. 

Procès

Le 22 juin 2005, Sommer et neuf autres anciens membres des SS ont été condamnés par un tribunal militaire italien à La Spezia pour le "meurtre avec cruauté" de 560 villageois à Sant’Anna di Stazzema. Tous les dix ont été condamnés à la prison à vie et à verser des indemnités. En 2002, des enquêtes contre Sommer ont été ouvertes en Allemagne, mais aucune accusation pénale n’a encore été portée. Gabriela Heinecke, avocate de Hambourg en charge du "Nebenklage" des survivants italiens du massacre, se voit toujours refuser l’accès aux dossiers par le ministère public allemand. En mai 2006, Sommer vivait dans une maison de repos à Hambourg-Volksdorf, en Allemagne. En mai 2015, Sommer a été déclaré inapte au procès en raison de démence grave par les procureurs en Allemands. En octobre 2021, il a été révélé que Sommer était décédé en 2019.  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article