Le rouge est mis

Publié le par Gilles Grangier

Louis Bertain, dit « le Blond », sous son apparence de paisible garagiste, est le chef d'une bande de truands composée de Pépito, dit « le Gitan », Fredo et Raymond. Pendant ce temps, Pierre, le frère de Louis, qui est interdit de séjour à Paris, se fait arrêter par la police alors qu'il sortait de chez sa maîtresse, Hélène. L'inspecteur de police Pluvier, cherchant à se renseigner sur les activités de Louis, tente d'obtenir sa coopération, mais Pierre refuse et retourne à la Santé. Louis rencontre Hélène et juge la jeune femme : seul l'argent l'intéresse. Il lui fait promettre de ne plus revoir son frère.

Remis en liberté provisoire, Pierre est embauché par Louis dans son garage, mais retourne voir Hélène, malgré l'interdiction de ce dernier. Un soir, Pierre surprend une conversation entre Louis et Pépito : l'organisation d'un nouveau hold-up. Le lendemain, sur la route de Dourdan, l'attaque d'un transport de fonds tourne mal : Pépito tue les deux convoyeurs et blesse grièvement deux motards qui les ont pris en chasse. Au cours de la course-poursuite, Raymond est tué. Rentré chez lui, Louis est appréhendé par la police. Prévenu, Pépito est convaincu que Pierre les a trahis, mais dans le bureau de Pluvier, Louis apprend que c'est Fredo, dont les nerfs ont lâché, qui les a dénoncés. Louis parvient à s'échapper et fait irruption chez Hélène pour empêcher Pépito d'abattre son frère. Les deux gangsters s'entretuent dans l'escalier.

La distribution de référence, visiblement établie à partir de plans de travail et parue dans le livre d'entretiens Gilles Grangier : Passé la Loire, c'est l'aventure comporte de nombreuses erreurs systématiquement reprises en l'état (Catalogues Chirat 1956-1960 et Sabria 1950-1959). Le film revu sur copie dvd, il est évident que René Worms n'apparaît pas à l'écran (rôle coupé ?), pas plus que François Joux (l'interprète du concierge lui ressemble, mais avec 20 ans de trop). L'interprète de la serveuse ressemble à s'y méprendre à Lisa Jouvet qui a tourné trois ou quatre films de Grangier à la même époque : la mystérieuse Noëlle Caputo a peut-être été remplacée en cours de tournage. Enfin, Dolorès et « l'amie de Pepito » semblent constituer un seul et même personnage, l'interprète du rôle rappelant Dominique Boschero sans être tout à fait elle. Le débat reste ouvert...

Le rouge est mis de Gilles GrangierLe rouge est mis de Gilles Grangier

Le rouge est mis de Gilles Grangier

Fiche technique

  • Réalisation : Gilles Grangier
  • Scénario et dialogue : Michel Audiard, Gilles Grangier, Auguste Le Breton (d'après le roman d'Auguste Le Breton) - Librairie Gallimard, Série noire
  • Assistants réalisateur : Jacques Deray, Jacques Rouffio
  • Images : Louis Page, assisté de Marc Champion
  • Son : Jean Rieul, assisté de Maurice Rémy et Marcel Corvaisier
  • Décors : Robert Clavel, assisté de Henri Morin, Marc Desage, maquette spéciale de Nicolas Wilcke
  • Montage : Jacqueline Sadoul, assistée de Jacqueline Brachet et Christian Gaudin
  • Musique : Denis Kieffer, avec l'orchestre sous la direction de Serge Baudo - Trompette solo: Georges Jouvin (Éditions Fortin, Enoch ans Cie)
  • Régisseur général : Henri Jacquillard
  • Régisseur ensemblier : Pierre Charron
  • Régisseur adjoint : Paul Lemaire
  • Photographe de plateau : Robert Joffres
  • Script-girl : Martine Guillou
  • Maquillage : Yvonne Gasperina
  • Costumes : Tina Banquarel, Irène Pawlof
  • Coiffures : Michèle Zerioul
  • Administrateur comptable : Gil Villiers
  • Enregistrement Poste Parisien, Westrex Recording System
  • Tirage : Laboratoire G.T.C de Joinville
  • Effets spéciaux : Michel Ygouf
  • Production : Société Nouvelle des Etablissements Gaumont - Cité Films
  • Directeur de production : Walter Rupp
  • Chef de production : Jacques Bar, Alain Poiré
  • Secrétaire de production : Marguerite Chevallier
  • Distribution : Gaumont
  • Tournage à Franstudio de Saint-Maurice du 14 janvier au 9 mars 1957
  • Genre : film policier
  • Durée : 85 minutes (1h25)
  • Première présentation le 12 avril 1957

Distribution

  • Jean Gabin : Louis Bertain, dit Louis le Blond, garagiste et chef de bande
  • Lino Ventura : Pepito le gitan, un membre de la bande
  • Marcel Bozzuffi : Pierre Bertain, le frère de Louis
  • Jean-Pierre Mocky : Pierre, le pommadin, ami d'Hélène
  • Annie Girardot : Hélène, manucure et amie de Pierre
  • Paul Frankeur : Frédo, un membre de la bande
  • Albert Dinan : l'inspecteur principal Pluvier
  • Antonin Berval : Zé, l'Américain
  • Thomy Bourdelle : un inspecteur
  • Serge Lecointe : Bébert, un jeune habitué du bar
  • Jacques Dutheil : un jeune habitué du bar (au flipper)
  • Georges Peignot : Mimile, le patron de la buvette "chez Mimile"
  • Lucien Raimbourg : Jo, un petit malfrat
  • Gabriel Gobin : l'inspecteur Bouvard
  • Jean Bérard : Raymond le matelot, un membre de la bande
  • Gaby Basset : Hortense, la femme de Frédo
  • Gina Niclos : Madame Bertain, la mère de Louis et Pierre
  • Lucienne Legrand : la jolie femme du garage
  • Josselin : Antoine, le patron du restaurant
  • Claude Nicot : le jeune homme efféminé
  • Albert Michel : l'employé du garage
  • Jacques Marin : un flic de garde
  • André Garret : le chauffeur
  • René Hell : la Grenouille, l'employé du restaurant
  • Robert Leray : un inspecteur
  • Charles Bouillaud : un inspecteur
  • Carrère : le premier agent
  • Pierre Even : le garçon coiffeur
  • Dominique Boschero ou Lucienne Muller : Dolorès, l'amie du gitan
  • Noëlle Caputo ou Lisa Jouvet : la serveuse
  • Albert Montigny : le premier flic de la P.J.
  • Maurice Francey : le commandant de gendarmerie
  • Jean Degrave : Maurice, le patron du tabac
  • Georges Demas : le chauffeur de la 203
  • Sylvain Lévignac : le convoyeur de la 203
  • Nicole Fabrice : une manucure
  • Liliane David : une manucure
  • Noëlle Hussenot : une amie d'Hélène
  • René Bernard : le cascadeur en moto
  • Henri Coutet : un serveur du café "A la bonne santé"
  • Laure Paillette : Clémence, une marchande
  • Marcel Rouzé : un agent au commissariat
  • Christian Brocard : un passant lors de l'arrestation
  • Marcel Bernier : un beloteur au bistrot
  • Guy Laroche : Mi-Fa-Sol
  • Henri Attal : un jeune au flipper - sous réserves
  • Maurice Magalon : le docteur - n'apparaît pas dans les copies actuellement visibles
  • René Worms : le chirurgien - N'apparait pas dans les copies actuellement visibles

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article