Le Bal du comte d'Orgel

Publié le par Marc Allégret

Le Bal du comte d'Orgel est un film français réalisé par Marc Allégret en 1970, d’après le roman éponyme de Raymond Radiguet.  Paris en 1920 ressemble à un gigantesque bal masqué : on va de fêtes en fêtes, de bons mots en bons mots. On s'amuse follement pour oublier la mort encore proche. Les rois de Paris sont le Comte d'Orgel et sa jeune femme originaire de la Martinique, Mahé. Un soir ils rencontrent François de Séryeuse, qu'ils connaissent de vue. Le comte, tout à la joie de se faire un nouvel ami, l'invite à Robinson... Là, un Tout-Paris bigarré danse le Charleston et le black bottom, parle de Picasso, Satie, Apollinaire. 

Très vite, François devient un familier du clan d'Orgel. Lors d'un déjeuner chez la mère de François, Madame de Séryeuse, le comte d'Orgel découvre que François et Mahé sont vaguement cousins. Mais delà, les commérages vont bon train. François est profondément amoureux de Mahé : un soir, dans l'obscurité d'une voiture, il lui prend furtivement la main. Mais le comte, à qui Mahé, troublée, rapporte le fait, refuse de le prendre au tragique. Au lendemain des vacances, le comte prépare un grand bal costumé, dont le clou sera un ballet dansé par les invités. 

Mahé, qui se sent chaque jour perdre pied davantage, avoue à Madame de Séryeuse son amour pour François, et lui demande d'éloigner son fils, lequel se révèle fou de joie d'apprendre son amour partagé. Lors d'une répétition du ballet, qui prévoit une scène d'amour entre François et elle, Mahé s'évanouit. Le soir même, elle reconnaît à son mari son amour pour François. Le comte, douloureux mais impassible, refuse cet aveu et calme son épouse : tel un magicien, il pointe son doigt sur la jeune femme : « Et maintenant, Mahé, dormez, je le veux ! ». Aussitôt, Mahé s'endort : elle voit François s'avancer vers elle. Ils s'enlacent.

Le Bal du comte d'Orgel de Marc AllégretLe Bal du comte d'Orgel de Marc Allégret

Le Bal du comte d'Orgel de Marc Allégret

Fiche technique

  • Titre : Le Bal du comte d'Orgel
  • Réalisation : Marc Allégret
  • Assistant réalisateur : Michel Lang
  • Scénario : Marc Allégret, Philippe Grumbach, d'après le roman éponyme de Raymond Radiguet
  • Dialogues : Françoise Sagan, Philippe Grumbach
  • Décors : Pierre Guffroy
  • Costumes : Mario Franceschi
  • Photographie : Christian Matras
  • Son : Robert Billard
  • Montage : Victoria Mercanton
  • Musique : Raymond Le Sénéchal
  • Production exécutive : Philippe Grumbach
  • Pays d'origine : France
  • Langue originale : français
  • Format : couleur (Eastmancolor) — 35 mm — son Mono
  • Genre : Comédie dramatique
  • Durée : 100 minutes
  • Sortie en salle : France : mai 1970 (Festival de Cannes), France : 1er juillet 1970 (Sortie nationale)

Distribution

  • Jean-Claude Brialy : Le comte Anne d'Orgel
  • Sylvie Fennec : La comtesse Mahé d'Orgel
  • Bruno Garcin : François de Séryeuse
  • Micheline Presle : Madame de Séryeuse
  • Gérard Lartigau : Paul Robin
  • Sacha Pitoëff : Le prince Naroumof
  • Marpessa Dawn : Marie
  • Claude Gensac : Mademoiselle d'Orgel
  • Ginette Leclerc : Hortense d'Austerlitz
  • Aly Raffy : Mirza
  • Marcel Charvey : L'ambassadeur
  • Béatrice Chatelier : Amina
  • Max Montavon : Un invité
  • Wendy Nicholls : Hester Wayne

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article