Une journée particulière

Publié le par Ettore Scola

Une journée particulière (Una giornata particolare) est un film italo-canadien réalisé par Ettore Scola et sorti en 1977. En pleine période fasciste italienne, nous assistons à la rencontre de deux êtres que tout semble séparer. Le pays en est à sa 16e année de fascisme et vit un tournant avec une fuite en avant : alliance allemande, lois raciales, déclaration de guerre (référence historique au 16 mai 1938). À Rome, le 8 mai 1938, Hitler rencontre Mussolini. Tous les Romains ont déserté leurs habitations pour aller assister à la cérémonie. Dans un grand immeuble, Antonietta, en bonne mère de famille nombreuse (conformément à l’endoctrinement mussolinien : un mari tout ce qu’il y a de plus machiste et six enfants), est contrainte de rester à la maison pour s’occuper des tâches ménagères alors qu’elle serait bien allée voir le Duce comme tout le monde. 

Le hasard va la mettre en contact avec un homme esseulé qu'elle a aperçu dans un appartement de l’autre côté de la cour. Il s’agit de Gabriele, un intellectuel homosexuel qui, pour cette raison, a été exclu de la radio nationale où il était présentateur et est menacé de déportation. Antonietta et Gabriele, sur fond de retransmission radiodiffusée de la parade militaire émanant de chez la concierge, vont d’abord s’affronter idéologiquement avant de se reconnaître dans leur commune et profonde solitude pour finalement vivre d’intenses émotions. À l’issue de cette journée particulière, chacun va de nouveau se retrouver emprisonné : la police vient arrêter Gabriele tandis qu’Antonietta, une fois la famille revenue, va se soumettre, comme d’habitude, au devoir conjugal.

Une journée particulière d'Ettore ScolaUne journée particulière d'Ettore Scola

Une journée particulière d'Ettore Scola

Fiche technique

  • Titre original : Una giornata particolare
  • Titre français : Une journée particulière
  • Réalisation : Ettore Scola
  • Assistants réalisation : Silvio Ferri, Marco Pettini
  • Scénario : Ettore Scola, Ruggero Maccari, Maurizio Costanzo
  • Décors : Luciano Ricceri
  • Costumes : Enrico Sabbatini
  • Maquillages : Franco Freda
  • Coiffures : Ada Palombi
  • Photographie : Pasqualino De Santis
  • Cadrage : Idelmo Simonelli
  • Son : Carlo Palmieri
  • Montage : Raimondo Crociani
  • Musique : Armando Trovajoli
  • Scriptes : Paola Scola, Ilde Muscio
  • Producteur : Carlo Ponti
  • Directeur de production : Giorgio Scotton
  • Sociétés de production : Compagnia Cinematografica Champion (Italie), Canafox (Canada)
  • Sociétés de distributions : CCFC (Compagnie commerciale française cinématographique), 20th Century Fox Italia, Les Acacias (France), Tamasa Distribution (vente à l'étranger)
  • Pays d’origine : Drapeau de l'Italie Italie, Drapeau du Canada Canada
  • Langue originale : italien
  • Format : couleur par Technicolor (sépia) — 35 mm — 1.77:1 — son monophonique
  • Genre : drame
  • Durée : 105 minutes
  • Dates de sortie : France 17 mai 1977, en compétition officielle au Festival de Cannes, 7 septembre 1977 sortie dans les salles, Italie 12 août 1977, sortie nationale
  • (fr) Classifications CNC : tous publics, Art et Essai (visa d'exploitation no 47725 délivré le 30 juin 1977)

Distribution

  • Sophia Loren (VF : Sophia Loren) : Antonietta
  • Marcello Mastroianni (VF : Roland Ménard) : Gabriele
  • John Vernon : Emanuele, le mari d’Antonietta
  • Françoise Berd : la concierge
  • Patrizia Basso : Romana
  • Tiziano De Persio : Arnaldo
  • Maurizio Di Paolantonio : Fabio
  • Antonio Garibaldi : Littorio
  • Vittorio Guerrieri : Umberto
  • Alessandra Mussolini : Maria Luisa
  • Nicole Magny : la fille de l'officier

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article