La Guerre selon Charlie Wilson

Publié le par Mike Nichols

La Guerre selon Charlie Wilson (Le Combat de Charlie Wilson au Québec ; Charlie Wilson's War) est un film américano-allemand de géopolitique réalisé par Mike Nichols, sorti aux États-Unis le 21 décembre 2007 et en France le 16 janvier 2008. Ce film sur le thème de la guerre d'Afghanistan de 1979 et du programme afghan de la CIA est une adaptation du livre La Guerre de Charlie Wilson : L'extraordinaire histoire de la plus grande opération secrète de l'histoire, de George Crile, sorti en 2003. Hasard ou pas, le titre fait écho à celui de la bande dessinée britannique Charley's War.

Au début des années 1980, les États-Unis sont dirigés par Ronald Reagan. Le député texan Charlie Wilson, membre influent du budget de la commission de la Défense américaine, est essentiellement connu par les médias et le public pour sa facette de fêtard invétéré, grand amateur de whisky et aux nombreuses conquêtes féminines. C'est en réalité un fervent patriote, expert en politique internationale et en guerre froide, qui s'intéresse particulièrement à la guerre d'Afghanistan de 1979 par le biais du programme afghan (en anglais, « Opération Cyclone »).

Charlie Wilson a parmi ses relations la milliardaire américaine Joanne Herring, fervente militante anticommuniste et chrétienne, qui met sa fortune au service des intérêts et idéaux de l'empire américain, et de la chute de son principal ennemi : l'empire soviétique. Trouvant trop timorée la réaction américaine à l'invasion de l'Afghanistan par l'armée rouge, elle persuade Wilson de la nécessité d'un réel soutien armé aux Moudjahidines et de l'opportunité d'infliger une défaite fatale aux Russes, à moindres frais puisqu'elle n'engage pas directement les États-Unis. Convaincu, il fait augmenter le budget alloué aux opérations secrètes dans cette région de 5 millions à 1 milliard de dollars américains et s'assure les services de l'expert de la CIA Gust Avrakotos pour mener à bien cette opération souterraine de l'agence.

Usant respectivement de leur pouvoir, de leur charisme, d'informations secret défense, de diplomatie et disposant d'un budget de l'ordre du milliard de dollars, Wilson, Herring et Avrakotos réussissent à nouer la plus improbable des « alliances ultra-secrètes » pour qu'Israël (leur partenaire au Moyen-Orient) fournisse des armes non compromettantes politiquement aux « Combattants de la Liberté », via l'Égypte et le Pakistan. De là, le général président Mohammed Zia organisera la logistique pour leur faire passer la frontière, permettant aux Afghans de battre l'envahisseur qui est leur ennemi commun.

La Guerre selon Charlie Wilson de Mike NicholsLa Guerre selon Charlie Wilson de Mike Nichols

La Guerre selon Charlie Wilson de Mike Nichols

Fiche technique

  • Titre original : Charlie Wilson's War
  • Titre français : La Guerre selon Charlie Wilson
  • Titre québécois : Le Combat de Charlie Wilson
  • Réalisation : Mike Nichols
  • Scénario : Aaron Sorkin
  • D'après le livre La Guerre selon Charlie Wilson : L'extraordinaire histoire de la plus grande opération secrète de l'histoire, de George Crile
  • Producteurs : Gary Goetzman et Tom Hanks
  • Coproducteur : Mike Haley
  • Producteurs associés : Mary Bailey, Edward Hunt et Paul A. Levin
  • Producteurs exécutifs : Celia Costas, Ryan Kavanaugh et Jeff Skoll
  • Musique : James Newton Howard
  • Directeur de la photographie : Stephen Goldblatt
  • Montage : John Bloom et Antonia Van Drimmelen
  • Distribution des rôles : Ellen Lewis
  • Création des décors : Victor Kempster
  • Direction artistique : Bradford Ricker
  • Décorateur de plateau : Nancy Haigh
  • Création des costumes : Albert Wolsky
  • Casting : Ellen Lewis
  • Pays : États-Unis, Allemagne 
  • Langue : anglais, dari, russe, urdu, hébreu, arabe
  • Budget : 75 millions de dollars (estimation)
  • Sociétés de productions : Universal Pictures, Relativity Media, Participant Productions, Playtone, MP Munich Pape Filmproductions et Good Time Charlie Productions
  • Sociétés de distribution : États-Unis Universal Pictures • Drapeau : France Paramount Pictures
  • Genre : Comédie dramatique, Biopic
  • Durée : 102 minutes
  • Dates de sortie en salles : États-Unis : 10 décembre 2007 (première à Universal City, en Californie) 21 décembre 2007, Canada : 21 décembre 2007, Royaume-Uni : 11 janvier 2008, France et Belgique : 16 janvier 2008
  • Date de sortie en vidéo : États-Unis : 22 avril 2008, France : 5 août 2008

Distribution

  • Tom Hanks (VF : Jean-Philippe Puymartin et VQ : Bernard Fortin) : Charlie Wilson
  • Julia Roberts (VF : Céline Monsarrat et VQ : Nathalie Coupal) : Joanne Herring
  • Philip Seymour Hoffman (VF : Gabriel Le Doze et VQ : Thiéry Dubé) : Gust Avrakotos
  • Amy Adams (VF : Elsa Mollien et VQ : Viviane Pacal) : Bonnie Bach, assistante de Charlie
  • Brian Markinson (VF : Maurice Decoster) : Paul Brown
  • Jud Tylor (VQ : Julie Burroughs) : Crystal Lee
  • Cyia Batten (VQ : Aline Pinsonneault) : Stacey
  • Emily Blunt (VF : Céline Mauge2 et VQ : Geneviève Cocke) : Jane Liddle
  • Peter Gerety (VF : Bernard-Pierre Donnadieu et VQ : Claude Préfontaine) : Larry Liddle
  • Denis O'Hare (VQ : François Godin) : Harold Holt
  • Christopher Denham (VF : Alexandre Gillet et VQ : Philippe Martin) : Mike Vickers
  • Ken Stott (VF : Jean Lescot et VQ : Manuel Tadros) : Zvi
  • Om Puri : Mohammed Zia
  • Ned Beatty (VF : Roger Carel) : Clarence « Doc » Long
  • P.J. Byrne : Jim Van Wagenen, assistant de Charlie
  • Shiri Appleby (VF : Marie-Eugénie Maréchal) : Jailbait, une des assistantes de Charlie
  • Mary Bonner Baker (VF : Christine Bellier) : Marla, une des assistantes de Charlie
  • Rachel Nichols : Suzanne, une des assistantes de Charlie
  • Jim Jansen : Congressional Committee
  • John Slattery (VF : Pierre-François Pistorio) : Cravely

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article