Montero Germaine

Publié le par Mémoires de Guerre

Germaine Montero, née Germaine Berthe Caroline Heygel le 22 octobre 1909 à Paris (d'un père alsacien et d'une mère normande) et morte le 29 juin 2000 à Saint-Romain-en-Viennois, est une actrice et chanteuse française.

Montero Germaine
Montero Germaine
Montero Germaine
Montero Germaine
Montero Germaine

En 1932, elle débute comme comédienne à Madrid en jouant Federico Garcia Lorca. Revenue en France en 1938 à la suite de la guerre d'Espagne, elle joue au théâtre Jean Anouilh, Garcia Lorca, ainsi que Mère Courage de Bertolt Brecht qu’elle reprendra plus tard au Théâtre national populaire. À la même époque, elle commence à chanter du folklore espagnol au cabaret « Chez Agnès Capri ». En 1941-1942, elle se produit dans des cabarets de la zone libre (Nice, Cannes, Marseille), participe à des feuilletons radiophoniques et passe au cabaret « Chez Gilles » à Lausanne, où elle effectue quelques enregistrements. En 1945, de retour à Paris, elle donne un récital au théâtre de l'Athénée et retrouve les cabarets. Avec Jean Vilar, elle participe aux premiers festivals d’Avignon de 1947 à 1949, aux côtés de Gérard Philipe et de Jeanne Moreau. Elle est connue pour ses rôles dramatiques au théâtre (notamment chez Jean Vilar), entre autres dans Noces de sang, Yerma ou La Maison de Bernarda Alba de Federico Garcia Lorca, poète et dramaturge espagnol qu'elle fait connaître en France. 

Parallèlement, elle chante et enregistre Jacques Prévert, Aristide Bruant, les chansons de Mère Courage. Elle interprète les Chansons pour accordéon de Pierre Mac Orlan, qui la considère comme étant sa meilleure interprète, Léo Ferré, Béranger. Elle chante également en espagnol, notamment ses interprétations remarquables des chansons folkloriques recueillies par Federico Garcia Lorca. Son disque Paseando por Espana obtient le grand prix du disque en 1953. Peu présente au cabaret, Germaine Montero se consacre à la radio, au théâtre, et tourne dans quelques films. Elle passe à l’Olympia en 1956 et obtient le Grand Prix de l’Académie Charles-Cros en 1970. Elle décède à Saint-Romain-en-Viennois (Vaucluse) le 29 juin 2000. Elle est inhumée au cimetière de Montrouge à Paris. Elle était mariée au cinéaste Jean-Mario Bertschy.

Filmographie

  • 1934 : Sapho de Léonce Perret
  • 1936 : Partie de campagne de Jean Renoir (uniquement chanson)
  • 1939 : Il peccato di Rogelia Sánchez de Carlo Borghesio et Roberto de Ribón
  • 1943 : Le soleil a toujours raison de Pierre Billon
  • 1946 : Aubervilliers de Éli Lotar - court métrage (uniquement chanson)
  • 1946 : Au-dessus de la vallée de Nelo Risi - documentaire
  • 1950 : Casimir de Richard Pottier
  • 1950 : Lady Paname d'Henri Jeanson
  • 1953 : Opération Magali de László V. Kish
  • 1954 : Monsieur Ripois de René Clément
  • 1954 : La Belle Otero de Richard Pottier (uniquement chanson)
  • 1955 : Treize à table d'André Hunebelle
  • 1955 : Voici le temps des assassins de Julien Duvivier (uniquement chanson)
  • 1956 : Don Juan de John Berry
  • 1958 : Les Jeux dangereux de Pierre Chenal
  • 1958 : Paris mange son pain de Pierre Prévert - court métrage (uniquement la voix)
  • 1962 : Mourir à Madrid de Frédéric Rossif - documentaire (uniquement la voix)
  • 1962 : À Valparaíso de Joris Ivens - court métrage (uniquement la musique)
  • 1962 : Le Masque de fer d'Henri Decoin
  • 1962 : Die Lustige Witwe (La Veuve joyeuse) de Werner Jacobs
  • 1963 : Mélodie en sous-sol d'Henri Verneuil
  • 1963 : Maria Carolina de Jésus de Daniel Camus
  • 1965 : Dis-moi qui tuer d'Étienne Périer
  • 1966 : La Curée de Roger Vadim
  • 1970 : Caïn de nulle part de Daniel Daert
  • 1970 : L'Homme qui vient de la nuit de Jean-Claude Dague
  • 1972 : Jean Vilar, une belle vie de Jacques Rutman (participation)
  • 1972 : Une saison dans la vie d'Emmanuel de Claude Weisz
  • 1975 : La Vie de plaisance de Pierre Gautherin
  • 1975 : Le Chant du départ de Pascal Aubier
  • 1978 : Robert et Robert de Claude Lelouch
  • 1982 : El Sur (Le sud) de Victor Erice
  • 1984 : Stress de Jean-Louis Bertuccelli
  • 1985 : Ana Non de Jean Prat

Théâtre

  • 1938 : Noces de sang de Federico García Lorca, mise en scène Marcel Herrand, Théâtre de l'Atelier
  • 1946 : Divines Paroles de Ramón María del Valle-Inclán, mise en scène Marcel Herrand, Théâtre des Mathurins
  • 1947 : La Terrasse de midi de Maurice Clavel, mise en scène Jean Vilar, Festival d'Avignon, 1er Festival d'Avignon
  • 1947 : La Tragédie du roi Richard II de William Shakespeare, mise en scène Jean Vilar, 1er Festival d'Avignon
  • 1948 : La Terrasse de midi de Maurice Clavel, mis en scène Jean Vilar, Théâtre du Vieux-Colombier
  • 1949 : La Tragédie du roi Richard II de William Shakespeare, mise en scène Jean Vilar, Festival d'Avignon
  • 1949 : Pasiphaé d'Henry de Montherlant, mise en scène Jean Vilar, Festival d'Avignon
  • 1949 : Le Pain dur de Paul Claudel, mise en scène André Barsacq, Théâtre de l'Atelier
  • 1950 : Le Bal des voleurs de Jean Anouilh, mise en scène André Barsacq, Théâtre des Arts
  • 1950 : Henri IV de Luigi Pirandello, mise en scène André Barsacq, Théâtre de l'Atelier
  • 1951 : Mère Courage de Bertolt Brecht, mise en scène Jean Vilar, TNP Théâtre de la Cité Jardins Suresnes
  • 1952 : L’Échange de Paul Claudel, mise en scène Jean-Louis Barrault, Théâtre des Célestins
  • 1953 : Ion de Bernard Zimmer d'après Euripide, mise en scène Henri Soubeyran, Théâtre antique Vaison-la-Romaine
  • 1956 : La Tour de Nesle de Frédéric Gaillardet d'après Alexandre Dumas, mise en scène Jean Le Poulain, Théâtre des Mathurins
  • 1956 : Le Capitaine Fanfaron de Bernard Zimmer d'après Plaute, mise en scène Henri Soubeyran, Théâtre des Mathurins
  • 1958 : Monsieur de France de Jacques François, mise en scène Christian-Gérard, Théâtre des Bouffes-Parisiens
  • 1959 : Mère Courage de Bertolt Brecht, mise en scène Jean Vilar, TNP Festival d'Avignon
  • 1960 : Mère Courage de Bertolt Brecht, mise en scène Jean Vilar, TNP Festival d'Avignon
  • 1963 : Noces de sang de Federico García Lorca, mise en scène Bernard Jenny, Théâtre du Vieux-Colombier
  • 1966 : La Maison de Bernarda Alba de Federico García Lorca, mise en scène Jacques Mauclair, Théâtre Récamier

Télévision

  • 1973 : Le Monde merveilleux de Paul Gilson ; émission de Frederic Jacques Temple, Nino Frank et Philippe Agostini, réalisation de Philippe Agostini : (chanson)
  • 1988 : Les Cinq Dernières Minutes, épisode : Mystère et pomme de pain de Jean-Pierre Desagnat

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article