L'Affaire Dominici

Publié le par Claude Bernard-Aubert

L'Affaire Dominici est un film français réalisé par Claude Bernard-Aubert en 1972, sorti en 1973. Le 5 août 1952, près du petit village de Lurs, en Haute-Provence, on retrouve les corps sans vie de trois touristes anglais. Il s'agit de sir Jack Drummond, accompagné de sa femme et de sa fille Elizabeth, qui campaient à proximité de la ferme de la Grand-Terre. Ils ont été assassinés dans la nuit avec une arme à feu. Le commissaire soupçonne immédiatement une famille de fermiers, et notamment Gaston Dominici, qui règne sur les siens en patriarche. Tous prétendent n'avoir rien entendu, mais leurs dépositions sont contradictoires. Gaston Dominici finit par avouer, puis se rétracte mystérieusement. On pense qu'il veut couvrir un de ses fils, Gustave...

L'Affaire Dominici de Claude Bernard-Aubert
L'Affaire Dominici de Claude Bernard-Aubert

L'Affaire Dominici de Claude Bernard-Aubert

Fiche technique

  • Réalisation : Claude Bernard-Aubert, assisté de Gilbert Roussel
  • Scénario : Claude Bernard-Aubert, Daniel Boulanger, Louis-Émile Galey
  • Dialogue : Daniel Boulanger
  • Assistants réalisateurs : Philippe Attal, Bernard Quatrehomme, Jean-Pierre Ghys, Pierre Tatischeff
  • Production : Claude Giroux, Eric Rochat, Sergio Bonotti, Jean Gabin (non crédité)
  • Directeur de production : Éric Geiger
  • Producteur associé : Carlos da Silva
  • Administrateur de production : Jean-Marc Garrouste
  • Musique : Alain Goraguer (Éditions musicales Claude Pascal)
  • Image : Ricardo Aronovich
  • Opérateur : Bernard Noisette
  • Montage : Louisette Hautecoeur, assistée de Françoise Laporte
  • Décors : Albert Rajau
  • Son : Joseph de Bretagne
  • Bruitage : Daniel Couteau
  • Mixages : Jean Duguet
  • Maquillage : Yvonne Gasperina, Jacky Reynal
  • Accessoiriste : Jean-Claude Dolbert
  • Script-girl : Colette Crochot, assistée de Dominique Piat
  • Régisseur général : Robert Saussier
  • Photographe de plateau : Marcel Dole
  • Sociétés de production : Bocaccio FilmsBocaccio FilmsBocaccio Films, C.O.F.C.I., Gafer, Mondial Televisione Film, Société Nouvelle de Cinématographie (SNC)
  • Sociétés de distribution : René Chateau vidéo (Drapeau de la France - Vidéo) Bocaccio Distribución S.A. (Drapeau de l'Espagne), Pidax Film (Drapeau de l'Allemagne - DVD), VideoRama (Drapeau de la Finlande - VHS 1989)
  • Pellicule 35 mm, couleur par procédé Eastmancolor - Ratio 1.65:1
  • Tirage : Laboratoire Franay L.T.C Saint-Cloud
  • Générique : Stan
  • Durée : 105 minutes
  • Genre : drame
  • Date de sortie : France : 7 mars 1973 Italie : 14 août 1973, Allemagne de l'Ouest : 3 mai 1974, Espagne : 21 octobre 1974

Distribution

  • Jean Gabin : Gaston Dominici
  • Victor Lanoux : Gustave Dominici
  • Gérard Darrieu : Clovis Dominici
  • Paul Crauchet : commissaire Sébeille
  • Geneviève Fontanel : Yvette Dominici
  • Gérard Depardieu : Roger Perrin dit « Zézé »
  • Evi Maltagliati : Marie Dominici dite « La Sardine »
  • Jacques Rispal : Paul Maillet
  • Daniel Ivernel : président des Assises de Digne
  • Jacques Richard : adjoint du commissaire
  • Michel Bertay : Maître Pérez, juge d'instruction
  • Jean-Pierre Castaldi : journaliste
  • Jean-Claude Massoulier : journaliste
  • Jeanne Allard : Augusta Caillat
  • Annick Fougery : Germaine Perrin
  • Max Amyl : Maître Émile Pollak
  • Rafaël Hernandez : Lopez
  • Henri Vilbert : président de la correctionnelle
  • Nicole Giroux : Elizabeth Drummond
  • Colin Drake : Sir Jack Drummond
  • Jane Martel : Lady Ann Drummond
  • Alberto Farnese : journaliste italien
  • Pierre Forget : père d'Yvette
  • Jean-Paul Moulinot : docteur Dragon
  • Michel Robin : Perrin.
  • Marcel Gassouk : membre de la famille Dominici
  • Jean-Yves Gautier : planton
  • Émile Pollak : lui-même, épilogue
  • Raoul Curet : maire
  • Jack Bérard : capitaine de gendarmerie
  • Marco Perrin : cuisinier
  • Jacques Debary : commissaire divisionnaire
  • Fernand Berset : touriste
  • Marie-Pierre Casey : sa femme
  • Gabrielle Doulcet : vieille femme
  • Christiane Delorme : une avocate
  • Francis Lax : voix synchro d'un journaliste
  • Hubert de Lapparent : l'ancien résistant interrogé par le commissaire (présence incertaine car non créditée au générique, l'acteur étant de surcroît filmé de 3/4 dos).

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article