5ème Panzerdivision SS Wiking

Publié le par Roger Cousin

La 5ème Panzerdivision SS Wiking est une division SS allemande constituée de volontaires étrangers, en grande partie scandinaves mais également d'autres pays européens. 

Herbert Otto Gille - Félix SteinerHerbert Otto Gille - Félix Steiner

Herbert Otto Gille - Félix Steiner

Durant la Seconde Guerre mondiale, la division a évolué d'une formation motorisée d'infanterie à une division Panzer. Formée en novembre 1940 sous le nom de Germania, son nom change et devient Wiking fin 1940. Elle recevra 55 Croix de fer. Formée en novembre 1940, la division part à l'est en juin 1941, elle passe par Tarnopol, Jitomir, Tcherkassy en novembre 1941. Des combats défensifs ont lieu sur les rives du Don en novembre 1942. À la même époque, la division est renommée SS Panzer Grenadier Division. Lors de son déploiement en Ukraine, la division massacre 600 Juifs galiciens.

Au Printemps 1942, la division quitte ses positions défensives du Mius. Pendant l'été, elle prend part à la profonde pénétration du front Sud pour sécuriser les puits de pétrole du Caucase. À la fin de l'année 1942, avec le retour du terrible hiver russe, la progression des SS est stoppée mais la Wiking a prouvé au combat qu'elle méritait d'être élevée au statut de Panzergrenadierdivision. Elle s'installe en défensive le long de la rivière Terek dans le Caucase. Après la chute de Stalingrad, en janvier 1943, et le lancement de la contre offensive russe d'hiver sur le front sud, la Wiking est repoussée jusqu'à Manych, et jetée dans de lourdes actions défensives autour d'Izym.

En mars 1943, un bataillon de volontaires estoniens rejoint la division en tant que SS-Freiwilligen Panzergrenadier Bataillon Narwa. En mai 1943, la division perd le régiment Nordland qui doit servir de noyau à la 11. SS-Division Nordland en cours de formation. En octobre 1943, la Wiking est transformée en Panzerdivision, c'est la première formation non allemande à acquérir ce statut. De facto, si un nombre significatif de volontaires germaniques étrangers y servent, la division compte tout de même un contingent d'Allemands de souche et de l'étranger. Les unités blindées de la division sont finalement encerclées et détruites dans la poche de Tcherkassy. Mais la division est reformée et part alors aux combats en Pologne sur le front de la Vistule, de juillet à décembre 1944. La division prend part à de durs combats en Hongrie pour reconquérir Budapest en janvier 1945 avant de battre en retraite vers la Tchécoslovaquie où elle rend les armes en mai 1945.

Suite au succès des divisions Leibstandarte Adolf Hitler, Das Reich et de la division Totenkopf durant les campagnes de Pologne et d'Est, il fut décidé d'augmenter le nombre de divisions Waffen-SS. Étant donné le flux croissant de volontaires étrangers, particulièrement en provenance du Danemark, des Pays-Bas et de la Norvège, la formation d'une unité spécifique de volontaires fut décidée. La division, qui devait à l'origine s'appeler 5e division Nordique, a été constituée des nombreux volontaires nordiques, mélangés à des vétérans SS d'origine germanique. La Wiking fut une des divisions les plus décorées du Troisième Reich.

Commandants

  • 1er décembre 1940 au 1er mai 1943 SS-Obergruppenführer Felix Steiner
  • 1er mai 1943 au 6 août 1944 SS-Obergruppenführer Herbert Otto Gille
  • 6 août 1944 au Août 1944 SS-Oberführer Eduard Deisenhofer
  • Août 1944 au 9 octobre 1944 SS-Standartenführer Johannes Mühlenkamp
  • 9 octobre 1944 au 5 mai 1945 SS-Oberführer Karl Ullrich

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article