Archimbaud Antoine

Publié le par Roger Cousin

Antoine Archimbaud est un chef-opérateur du son français, né le 12 septembre 1902 à Aubervilliers, Seine-Saint-Denis, mort à Paris, le 3 novembre 1974.

Filmographie

  • 1930 : Le Mystère de la chambre jaune de Marcel L'Herbier
  • 1930 : La Petite Lise de Jean Grémillon
  • 1931 : L'Aiglon de Viktor Tourjansky
  • 1931 : Der Herzog von Reichstadt de Viktor Tourjansky
  • 1931 : Le Roi du cirage de Pierre Colombier
  • 1932 : Les Croix de bois de Raymond Bernard
  • 1932 : Les Gaietés de l'escadron de Maurice Tourneur
  • 1934 : Tartarin de Tarascon de Raymond Bernard
  • 1934 : Les Misérables de Raymond Bernard
  • 1934 : Zouzou de Marc Allégret
  • 1935 : Amants et Voleurs de Raymond Bernard
  • 1935 : Princesse Tam Tam d'Edmond T. Gréville
  • 1936 : Anne-Marie de Raymond Bernard
  • 1936 : La Peur de Viktor Tourjansky
  • 1936 : La Belle Équipe de Julien Duvivier
  • 1936 : Avec le sourire de Maurice Tourneur
  • 1937 : Pépé le Moko de Julien Duvivier
  • 1937 : Marthe Richard, au service de la France de Raymond Bernard
  • 1937 : La Dame de pique de Fedor Ozep
  • 1937 : Drôle de drame de Marcel Carné
  • 1938 : L'Accroche-cœur de Pierre Caron
  • 1938 : Herculede Alexandre Esway et Carlo Rim
  • 1938 : L'Étrange Monsieur Victor de Jean Grémillon
  • 1938 : Le Quai des brumes de Julien Duvivier
  • 1939 : La Fin du jour de Julien Duvivier
  • 1939 : Circonstances atténuantes de Jean Boyer
  • 1941 : Parade en 7 nuits de Marc Allégret
  • 1945 : Espoir de André Malraux
  • 1946 : Les Portes de la nuit de Marcel Carné
  • 1947 : Le silence est d'or de René Clair
  • 1948 : Aux yeux du souvenir de Jean Delannoy
  • 1948 : Les Parents terribles de Jean Cocteau
  • 1949 : Jean de la Lune de Marcel Achard
  • 1949 : Rendez-vous de juillet de Jacques Becker
  • 1950 : La Marie du port de Julien Duvivier
  • 1950 : Plus de vacances pour le Bon Dieu
  • 1950 : Justice est faite de André Cayatte
  • 1950 : Pigalle-Saint-Germain-des-Prés de André Berthomieu
  • 1951 : L'Étrange Madame X de Jean Grémillon
  • 1951 : Nous irons à Monte-Carlo de Jean Boyer
  • 1952 : Le Fruit défendu de Henri Verneuil
  • 1952 : La Bergère et le ramoneur
  • 1952 : La Jeune Folle de Yves Allégret
  • 1953 : Cent francs par seconde de Jean Boyer
  • 1953 : Thérèse Raquin de Marcel Carné
  • 1953 : Les Enfants de l'amour de Léonide Moguy
  • 1954 : Une vie de garçon
  • 1954 : L'Air de Paris de Marcel Carné
  • 1954 : Huis clos de Jacqueline Audry
  • 1955 : La Lumière d'en face de Georges Lacombe
  • 1955 : Les Amants du Tage de Henri Verneuil
  • 1955 : Escale à Orly de Jean Dréville
  • 1955 : Les Mauvaises rencontres de Alexandre Astruc
  • 1956 : Voici le temps des assassins de Julien Duvivier
  • 1956 : Gervaise de René Clément
  • 1957 : Sait-on jamais... de Roger Vadim
  • 1957 : Le Chômeur de Clochemerle de Jean Boyer
  • 1958 : Sans famille de André Michel
  • 1958 : Une vie de Alexandre Astruc
  • 1958 : Les Tricheurs de Marcel Carné
  • 1959 : Marie-Octobre de Julien Duvivier
  • 1959 : 125, rue Montmartre de Gilles Grangier
  • 1959 : Pickpocket de Robert Bresson
  • 1960 : Les Yeux sans visage de Georges Franju
  • 1960 : L'Affaire d'une nuit de Henri Verneuil
  • 1960 : Boulevard de Julien Duvivier
  • 1961 : La Croix des vivants de Yvan Govar
  • 1961 : Le Monocle noir de Georges Lautner
  • 1962 : Procès de Jeanne d'Arc de Robert Bresson
  • 1962 : L'Œil du monocle de Georges Lautner
  • 1963 : L'assassin connaît la musique... de Pierre Chenal
  • 1963 : Germinal de Yves Allégret
  • 1963 : Les Tontons flingueurs de Georges Lautner
  • 1964 : Des pissenlits par la racine de Georges Lautner
  • 1966 : Au hasard Balthazar de Robert Bresson
  • 1966 : La Sentinelle endormie de Jean Dréville

Publié dans Métiers du Spectacle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article