Coquelin Jean

Publié le par Mémoires de Guerre

Camille, Léon, Jean Coquelin (1er décembre 1865 à Paris - 1er octobre 1944 à Couilly-Pont-aux-Dames) est un acteur français, fils de Coquelin aîné. 

Coquelin Jean
Coquelin Jean
Coquelin Jean

Élève de Mme Arnould Plessy et de M. Coquelin aîné. Suit son père pendant une grande tournée en Europe. Entre à la Comédie Française, débute dans le Dépit amoureux, puis joue dans Thermidor et la Mégère apprivoisée. Abandonne le Français pour suivre son père ; entre à la Renaissance et, de là, se rend à la Porte-Saint-Martin. Codirection du Théâtre de la Gaité aux côtés de Henry Hertz en 1907, directeur du Théâtre de la porte Saint-Martin en 1910 avec Henry Hertz, lors de la première de Chantecler d'Edmond Rostand. Il se marie avec Blanche Miroir le 18 mai 1910 à Neuilly sur Seine. Les témoins du marié sont Edmond Rostand et Albert Carré ceux de la mariée, Henry Hertz et Mme Michel. 

Filmographie

Théâtre

  • 1896 : Les Bienfaiteurs, comédie en 4 actes d'Eugène Brieux, mise en scène de Louis Péricaud (22 octobre) Théâtre de la Porte-Saint-Martin : Escaudain
  • 1897 : Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand, Théâtre de la Porte-Saint-Martin
  • 1899 : Les Misérables de Paul Meurice et Charles Hugo d'après Victor Hugo (27 décembre), Théâtre de la Porte-Saint-Martin
  • 1900 : Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand, Théâtre de la Porte-Saint-Martin
  • 1901 : Quo vadis ? de Emile Moreau, Théâtre de la Porte-Saint-Martin, Chilon Chilomidès
  • 1906 : L'Attentat d'Alfred Capus et Lucien Descaves, Théâtre de la Gaîté-Lyrique
  • 1912 : La Robe rouge d'Eugène Brieux, Théâtre de la Porte-Saint-Martin
  • 1912 : Les Flambeaux de Henry Bataille, Théâtre de la Porte-Saint-Martin

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article