Einsatzgruppe A

Publié le par Mémoires de Guerre

Commandée par Stahlecker, l’Einsatzgruppe A, parti de Gumbinnen en Prusse Orientale le 23 juin 1941, l’Einstazgruppe A avance jusqu’à Tilsitt le long de la frontière lituanienne et entre à Kaunas le 25, suivant de très près l’avance de la Wehrmacht

Franz Walter Stahlecker - Heinz Jost - Friedrich Panzinger

Franz Walter Stahlecker - Heinz Jost - Friedrich Panzinger

Le quartier général de l’Einsatzgruppe A s’installe à Riga et supervise les opérations en Lituanie et en Lettonie. Le 10 juillet 1941, l’EK-1a commence les opérations en Estonie, pendant que l’EK-1b opère dans la zone sud de Leningrad (région de Psok, Ostrov et Opotshka). Le commandant de l’Einsatzgruppe A prévoit d’entrer à Leningrad et négocie avec l’Etat major de la IVè Panzerdivision et plus particulièrement avec la Division SS Totenkopf, prévue pour pénétrer la première dans la ville. Aussi le QG est transporté à Pskov où le rejoignent des sections des SK-1a et EK-2 et EK-3. Mais lorsque le front se stabilise devant Leningrad, les unités sont transférées à Krasnogvardeisk (Gatcina). Le Sonderkommando SK1-a est constitué en juin 1941 et dissout en octobre 1944. Il suit la 18è armée, organise des « Aktionen » (opérations de terreur et de massacres) qui débutent le 27 juin dans la région de Liepaja (Libau) et Yelgava ; il entre à Riga en compagnie du quartier général de l’EG-A aux premiers jours de juillet. Il devient en décembre 1941 l’Office de la SIPO et du SD d’Estonie.

Commandé par Martin Sandberger jusqu’en 1943 et par Bernhard Baatz jusqu’en octobre 1943, il opère principalement dans les zones de Gumbinnen, Liepaja, Jelgava, Mitau, Riga, Pskov, Fellin, Pärnu, Tallinn, Dorpat, Narwa. Le Sonderkommando SK1-b est constitué en juin 1941 et dissout en octobre 1944. Il devient en décembre 1941 l’Office de la SIPO et du SD de Biélorussie. Commandé par Erich Ehrlinger jusqu’en novembre 1941, par Walter Hofmann jusqu’en mars 1942, par Eduard Strauch de mars à août 1942 et par Erich Isselhorst jusqu’en octobre 1943, il opère dans les zones de Kovno (Kaunas), Minsk, Daugavpils (Pinsk), Zilupe, Ostrav, Rezekne, Staraya Russa, Tschudowo, Tosno, Wilejka.

L'Einsatzkommando EK-1 entre à Kaunas le 28 juin et Daugavpils (Pinsk – Dunaberg) le 8 juillet 1941. En 1942, il est divisé en deux : l’Einsatzkommando 1b, constitué mi 1942 et commandé par Hermann Hubig, qui opère jusqu’en novembre de la même année dans la zone de Loknja. L’Einsatzkommando 1c, constitué le 1 août 1942 opère dans la zone de Krasnogwardeisk et Nataljewka et est dissout le 28 novembre 1942. Fin septembre 1941 Stahlecker est nommé commandant de la SIPO et du SD dans les pays Baltes et en Biélorussie avec QG à Riga. Le SK-1a est divisé en sections et réparti dans divers offices de la SIPO et du SD en Estonie. Le EK-2 est réparti dans les offices régionaux de Lettonie et le EK-3 en Lituanie. La majeure partie du SK-1b est transférée à Minsk, alors que les petites unités mobiles du SK-1a et du 1b continuent à fonctionner dans la région de Léningrad. Le 24 mars 1942 le Brigadeführer Heinz Jost remplace Stahlecker, tué le 23 mars 1942 dans un combat avec les partisans soviétiques dans la région de Krasnogwardeisk.

Walter Stahlecker - Heinz Jost - Friedrich Panzinger - Martin Sandberger - Eduard Strauch - Rudolf Lange
Walter Stahlecker - Heinz Jost - Friedrich Panzinger - Martin Sandberger - Eduard Strauch - Rudolf Lange
Walter Stahlecker - Heinz Jost - Friedrich Panzinger - Martin Sandberger - Eduard Strauch - Rudolf Lange
Walter Stahlecker - Heinz Jost - Friedrich Panzinger - Martin Sandberger - Eduard Strauch - Rudolf Lange
Walter Stahlecker - Heinz Jost - Friedrich Panzinger - Martin Sandberger - Eduard Strauch - Rudolf Lange
Walter Stahlecker - Heinz Jost - Friedrich Panzinger - Martin Sandberger - Eduard Strauch - Rudolf Lange

Walter Stahlecker - Heinz Jost - Friedrich Panzinger - Martin Sandberger - Eduard Strauch - Rudolf Lange

Commandemant

    Sonderkommando 1a

    Sonderkommando 1b

    Einsatzkommando 1

    Einsatzkommando 2

    Einsatzkommando 3

    Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

    Commenter cet article