Le silence est d'or

Publié le par René Clair

Le Silence est d'or est un film français réalisé par René Clair, sorti en 1947. En 1910, dans le petit monde pittoresque des studios cinématographiques, une jeune fille débarquée de sa province séduit, sans le vouloir, le metteur en scène des productions Fortuna et Jacques, son fils adoptif, qui travaille là aussi comme homme à tout faire. Allant de brouilles en réconciliations et du rire aux larmes, l'homme vieillissant comprend en voyant les tourtereaux jouer une scène d'amour qu'il a passé le temps d'aimer. Il sait s'effacer avec élégance.

Le silence est d'or de René ClairLe silence est d'or de René Clair

Le silence est d'or de René Clair

videoFiche technique

  • Titre : Le silence est d'or
  • Titre anglais : Man About Town
  • Titre allemand : Schweigen ist Gold
  • Titre italien : Il silenzio à d'oro
  • Réalisation : René Clair
  • Scénario, Adaptation et Dialogue : René Clair
  • Assistant réalisateur : Pierre Blondy
  • Production : Pathé, R.K.O.
  • Producteur : Adrien Rémaugé (non crédité)
  • Producteur associé : Robert Pirosh (non crédité)
  • Chef de production : René Clair
  • Directeur de production : Henri Lepage
  • Régisseur général : Georges Charlot
  • Administrateur : André Deroual
  • Musique : Georges Van Parys
  • Directeur de la photographie : Armand Thirard
  • Caméraman (cadreur) : Alain Douarinou
  • Montage : Louisette Hautecoeur et Henri Taverna
  • Décors : Léon Barsacq, et Guy De Gastyne
  • Ensemblier : Maurice Barnathan
  • Assistants décorateurs : André Bakst , Robert Clavel
  • Son : Antoine Archimbaud
  • Costumes : Christian Dior, René Decrais
  • Pays d'origine : France, États-Unis
  • Format : noir et blanc — 1.37:1 — monophonique — 35 mm
  • Procédé son : Mono
  • Genre : comédie dramatique
  • Durée : 100 minutes
  • Tournage : du 14 octobre 1946 au 1er février 1947
  • Date de sortie : 21 mai 1947 en France

videoDistribution

  • Maurice Chevalier : Emile Clément, un réalisateur de cinéma
  • François Périer : Jacques Francet, son fils adoptif
  • Marcelle Derrien : Madeleine Célestin, une jeune provinciale qui séduit le père et le fils
  • Dany Robin : Lucette, l'ex-petite amie de Jacques
  • Raymond Cordy : Le Frisé
  • Bernard La Jarrige : Paulo
  • Paul Ollivier : Le comptable
  • Georges Bever : Le ministre
  • Paul Faivre : Le cocher
  • Marcel Charvey : Le contrôleur
  • Jean Sylvain : Un passant
  • Christiane Sertilange : Marinette
  • Roland Armontel : Célestin, un acteur de théâtre
  • Paul Demange : Le sultan de Socotora
  • Max Dalban : Cri-Cri, un machiniste
  • Jean Daurand : Alfred, un machiniste
  • Albert Michel : Zanzi
  • Gaston Modot : Gustave, la caméraman
  • Robert Pizani : Monsieur Duperrier, un commanditaire, le protecteur de Lucette
  • Maud Lamy : La dame du bus
  • Zélie Yzelle : La bouquetière
  • Yvonne Yma : La concierge
  • Danielle Godet : Une spectatrice
  • Cécile Didier : L'habilleuse
  • Mademoiselle Ribour : La danseuse
  • Albert Broquin : Un machiniste
  • Jean Berton : Un spectateur
  • Harry Max : Un spectateur
  • Frédéric Mariotti : Un machiniste
  • Philippe Olive : L'agent
  • Pierre Duncan : Le vizir
  • Léon Pauléon : Le gros danseur
  • Robert Berri : Le dragueur barbu à l'opérette
  • Charles Lavialle : Le guitariste, chanteur des rues
  • Simone Michels
  • Jane Pierson : Rose
  • Colette Georges
  • Nicole Riche
  • Georges Sauval
  • Fernand Gilbert
  • Jean-Jacques Lecot
  • René Pascal
  • Victor Vina
  • Edouard Francomme
  • Tristan Sévère
  • Bruno Balp
  • Eugène Yvernès
  • Fernand Blot
  • Maurice Derville

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article