Liebknecht Karl

Publié le par Mémoires de Guerre

Karl Liebknecht, né le 13 août 1871 à Leipzig et mort assassiné le 15 janvier 1919 à Berlin, est un homme politique socialiste et communiste allemand. Membre du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) comme son père Wilhelm Liebknecht, il se bat pour le droit des jeunes à faire partie d'organisations politiques et surtout contre le militarisme. Son livre Militarisme et anti-militarisme lui vaut un procès et une peine de prison de 18 mois, durant laquelle il est élu député au Reichstag. En raison de son opposition à la Première Guerre mondiale, il est emprisonné et exclu du SPD. Il cofonde avec Rosa Luxemburg la Ligue spartakiste, puis le Parti communiste d'Allemagne (KPD). Deux semaines après la formation de ce parti, il est assassiné avec Rosa Luxemburg lors de la répression de l'insurrection de Berlin. 

Liebknecht Karl
Liebknecht Karl

Carrière

Il s'engagea pour le droit d'organisation des jeunes dans des organisations politiques et surtout contre le militarisme. Son livre Militarisme et anti-militarisme entraîna un procès et une peine de prison de 18 mois, durant laquelle il fut élu député au Reichstag. En raison de son opposition à la Première Guerre mondiale, il fut emprisonné et exclu du SPD. Il a co-fondé avec Rosa Luxemburg la Ligue spartakiste puis le Parti communiste d'Allemagne (KPD). Karl Liebknecht est né le 13 août 1871 à Leipzig. Il est le fils de Wilhelm Liebknecht, militant marxiste et co-fondateur du SPD. Karl Liebknecht suit des études de droit, et obtient son doctorat en 1897. Il ouvre un cabinet d'avocat avec son frère Theodor.

Il devient militant du SPD, et est élu président de la Fédération internationale de la jeunesse socialiste. Il est député SPD à partir de 1912. A la veille de la Première Guerre mondiale, il participe à un rassemblement contre la guerre, organisé avec des représentants des partis socialistes belge, français et allemand à Condé-sur-l'Escaut. En août 1914, il s'oppose au vote des crédits de guerre, mais vote pour par discipline de parti. En décembre 1914 il est le premier député du reichstag à voter contre ces crédits de guerre, passant outre la consigne de son groupe parlementaire. L'année suivante il entraîne dans le refus le député Otto Rühle, puis plus tard une vingtaine de députés socialistes.

Au début de l'année 1915 il fonde le mouvement spartakiste avec Rosa Luxemburg. Il milite tout au long de la Première Guerre mondiale en expliquant qu'il ne faut pas combattre les prolétaires d'autres pays, mais les bourgeois de son propre pays. Forcé au service militaire, il refuse de se servir d'une arme. Lors du rassemblement du 1er mai 1916, appelé par les spartakistes, il prononce à nouveau un discours contre la guerre, est arrêté, accusé de haute trahison et emprisonné. Libéré par la Révolution allemande de novembre 1918, il proclame à Berlin le 9 novembre 1918 la « République socialiste libre d'Allemagne ». Il est avec Rosa Luxemburg un des fondateurs du Parti communiste d'Allemagne. La première République allemande ("République de Weimar") est proclamée mais c'est une République socialiste, avec le pouvoir aux conseils ouvriers, que réclament Liebknecht et Rosa Luxemburg.

Décès

Au cours de la révolte « spartakiste » de janvier 1919 qui affronte directement le gouvernement du social-démocrate Friedrich Ebert, il est favorable, contrairement à Rosa Luxemburg, à l'insurrection armée. Tous deux seront arrêtés puis assassinés le 15 janvier 1919 par les Corps Francs, sur ordre du Gustav Noske, un des dirigeants du SPD, qui avait reçu pour cela les pleins pouvoirs du Président du Reich, Friedrich Ebert. Il est enterré au cimetière central de Friedrichsfelde de Berlin.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article