Tual Roland

Publié le par Roger Cousin

Tual Roland Roland Tual, né le 10 novembre 1904 à Quimper et mort le 15 septembre 1956 à Paris, producteur de cinéma et réalisateur français. Il fut le mari de la productrice et réalisatrice Denise Piazza connue également sous le patronyme de Denise Tual. Ami du peintre André Masson dans les années 1920. Il avait des intérêts financiers dans le périodique Monde.

Très jeune, il se joint au mouvement surréaliste, fréquente Cocteau, Miro, Éluard et Masson et épouse Germaine Jeramec. Mais c'est avec sa deuxième femme, Denise, qu'il va s'intéresser au cinéma. Pendant plus d'une décennie, il va produire les ouvres les plus remarquables du cinéma français de L'Espoir de Malraux à La Bête Humaine de Renoir, de La Loi du Nord de Feyder au Mollenard de Siodmak, du Remorques de Grémillon aux Anges du Péché de Bresson.

Son premier film, Le Lit à Colonnes est un conte onirique mais extravagant, sur un scénario de Louise de Vilmorin, qui voit un directeur de prison (Fernand Ledoux) prétendre avoir écrit un opéra, composé en réalité par un de ses prisonniers (Jean Marais). Ce film sera un des plus gros succès des années d'occupation. Le suivant, Bonsoir mesdames, Bonsoir messieurs relate la vie d'une petite station radiophonique. Sur un scénario tout aussi échevelé, le film ne rencontre pas le même succès.

En 1950, Tual produit et livre une ouvre collective (à laquelle participe Denise Tual), Ce siècle a cinquante ans. Si son activité de producteur semble plus importante que ses réalisations destinées à la simple distraction, on peut souligner que Tual n'a jamais renié son inspiration surréaliste. Roland Tual est décédé à Paris, le 15 septembre 1956.

Filmographie

Directeur de production

  • 1932 : Fantômas de Pál Fejös
  • 1938 : Mollenard de Robert Siodmak
  • 1938 : La bête humaine de Jean Renoir
  • 1939 : La Loi du nord de Jacques Feyder
  • 1941 : Remorques de Jean Grémillon
  • 1945 : L'Espoir d'André Malraux et Boris Peskine d'après l'œuvre d'André Malraux


Producteur

  • 1941 : Le pavillon brûle de Jacques de Baroncelli
  • 1942 : Lettres d'amour de Claude Autant-Lara
  • 1945 : L'Espoir d'André Malraux et Boris Peskine d'après l'œuvre d'André Malraux
  • 1950 : Ce siècle a cinquante ans de Roland Tual, Denise Tual et Werner Malbran


Réalisateur

  • 1942 : Le Lit à colonnes
  • 1944 : Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs
  • 1950 : Ce siècle a cinquante ans de Roland Tual, Denise Tual et Werner Malbran


Directeur artistique

  • 1932 : Fanny de Marc Allégret

 

Publié dans Métiers du Spectacle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article