Bani Sadr Abolhassan

Publié le par Roger Cousin

Abolhassan Bani Sadr, né le 22 mars 1933 à Hamedan (Iran), a été le premier président de la République islamique d'Iran.

Bani Sadr Abolhassan

Considéré par l'ayatollah Khomeini comme son fils spirituel, Abolhassan Bani Sadr est élu à une large majorité (plus de 70 % des voix) après la révolution islamique de 1979 en janvier 1980. Il participe activement à la rédaction de la Constitution iranienne et à la révolution. Cependant, opposé à la poursuite de la guerre Iran-Irak et défenseur des droits de l'homme en Iran, il est destitué par l’ayatollah Khomeini le 21 juin 1981 et la plupart de ses collaborateurs proches et des membres de sa famille ont été assassinés ou torturés par les Pasdaran.

Il est l'un de ceux affirmant la réalité d'une « surprise d'octobre », c'est-à-dire d'un accord entre l'ayatollah Khomeini et Ronald Reagan pour retarder la libération des otages américains détenus à Téhéran, afin de favoriser son élection contre Jimmy Carter, en échange de la fourniture d'armement à la République islamique d'Iran. Il s'exile d'abord en Turquie puis trouve refuge en France où il vit toujours et écrit des articles sur l’Iran. En juillet 2009, il habite Versailles dans une villa protégée par la police française.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article