Georges Bailly, étudiant en pharmacie Rue de Rivoli

Publié le par France24

Fils de pharmacien, Georges Bailly se destine au même métier que son père. Au début de la bataille de Paris, cet étudiant décide tout naturellement de se porter au secours des résistants. Au sein d’une équipe de secouristes, il ramasse les morts et les blessés au fil des combats.

Le 25 août, le brancardier décide lui aussi de prendre les armes. Près de la place de la Concorde, vers les dernières arcades de la rue de Rivoli, ce grand blond court pour rejoindre des camarades. Il est alors mortellement atteint par une rafale, visiblement touché en plein cœur.

Publié dans Documents

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article